Aix-Marseille: 400.000 euros de dommages pour l’université à la suite des blocages

UNIVERSITE La loi ORE avait engendré des blocages entre les mois d’avril et de mai. Les dégâts s’élèvent à 400.000 euros…

Jérémy-Nathan Baltus

— 

Des étudiants de la faculté de Marseille en assemblée générale
Des étudiants de la faculté de Marseille en assemblée générale — B. Horvat / AFP

À la suite des blocages de l’université d’Aix-Marseille, un huissier a fait le constat des dégradations causées. Le coût total de l’ensemble des dommages s’élève à 400 000 euros.

L’université a décidé de déposer plainte selon Var–Matin. L’entrée en vigueur de la loi ORE (orientation et réussite des étudiants) avait provoqué des blocages sur deux sites de l’institution.

Le site d’Aix-en-Provence venait d’être rénové

La faculté ALLSH (arts, lettres, langues, sciences humaines) du site Schuman d’ Aix-en-Provence et la faculté des sciences du site Saint-Charles de Marseille avaient été bloquées entre les mois d’avril et de mai. La faculté ALLSH venait d’être rénovée.

L’université d’Aix-en-Provence avait lancé un plan de rénovation d’un milliard d’euros répartis sur plusieurs sites devenus vétustes. Amphithéâtres tagués, vol de matériel audiovisuel et autres litiges seront à la charge de l’université.

>> A lire aussi : Blocage des universités: Dans certaines facs, 100% des examens se feront à distance

>> A lire aussi : Blocages des universités: Plus d'un million de dégâts à la fac de Grenoble