VIDEO. Intempéries: Trente-sept départements placés en vigilance orange par Météo France

ALERTE Météo-France a placé de nouveaux départements en vigilance orange en raison d’une « situation fortement orageuse d’été »...

20 Minutes avec AFP

— 

Un orage sur la ville de Tours, le 3 juin 2018.
Un orage sur la ville de Tours, le 3 juin 2018. — GUILLAUME SOUVANT / AFP

Attention aux orages en ce début de semaine. Météo France a placé ce lundi 37 départements en vigilance orange en raison d’un « risque fort de phénomène violent » concernant les orages et risques d’inondation. Cette vigilance a été levée dans la nuit sur le sud-ouest, mais de nouveaux départements sont à surveiller sur les Pays de Loire, l’Orne et l’Ille-et-Vilaine.

Météo-France a placé dix nouveaux départements sous vigilance orange en raison d’une « situation fortement orageuse d’été » avec « un risque fort de phénomène violent » : les Ardennes, l’Aube, la Marne, la Haute-Marne, la Meurthe-et-Moselle, la Meuse, la Moselle, le Bas-Rhin, le Haut-Rhin et les Vosges.

L’organisme de prévisions maintient la vigilance dans la Loire-Atlantique, le Maine-et-Loire, la Mayenne, l’Orne, la Sarthe, la Vendée et l’Ille-et-Vilaine, l’Aisne, le Cher, l’Eure, l’Eure-et-Loir, l’Indre, l’Indre-et-Loire, le Loir-et-Cher, le Loiret, l’Oise, Paris, les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis, le Val-de-Marne, la Seine-et-Marne, les Yvelines, l’Essonne, le Val-d’Oise et la Seine-Maritime.

Précipitations intenses sur sols saturés

Les orages pourront donner d’intenses précipitations sur de courtes durées. D’autre part, compte-tenu de l’état des sols (saturés dans certains secteurs) et de la faible mobilité de l’épisode précipitant, la lame d’eau sera le paramètre le plus préoccupant.

Les pluies orageuses prendront un caractère plus continu au fil des heures et des cumuls de 50 à 80 mm pourront être atteints ponctuellement. Ce sera le cas de façon plus étendue sur le sud des Pays de la Loire (Loire-Atlantique, Maine-et-Loire, Vendée), où ces pluies intenses perdureront en soirée et nuit prochaine.

Une forte activité électrique, des chutes de grêle ou des rafales de vent sont également possibles, mais les quantités de pluie attendues restent le facteur dominant de cet épisode.

>> A lire aussi : VIDEO. «En 15 ans, je n’avais jamais vu ça». Les orages se plaisent et restent en Bretagne

>> A lire aussi : De l'eau qui monte «jusqu'aux fenêtres», maison foudroyée... Les orages ont douché la région

>> A lire aussi : Le centre-ville de Morlaix paralysé après un violent orage