Pluie, inondations et alerte orange... Le point sur la météo de ce mercredi

ORAGES Cinq départements sont toujours placés en vigilance orange ce mercredi, rappelle Météo France…

L.Br. avec AFP

— 

Pluie et vent à Strasbourg en 2016 (Image d'illustration).
Pluie et vent à Strasbourg en 2016 (Image d'illustration). — G. Varela / 20 Minutes

Le programme ne change pas : de la pluie et des inondations sont prévues ce mercredi sur la France. L’épisode orageux qui sévit sur le pays depuis le mois de mai continue de faire des dégâts. Météo France a placé un département en vigilance orange.

L'Eure reste toujours placée en vigilance orange ce mercredi, pour inondation en raison d’une crue importante sur l’Iton. La Charente, la Charente-Maritime, les Deux-Sèvres et la Vienne ont été retirées du bulletin de vigilance dans la matinée.

L’alerte orange aux orages a également été levée sur l’Aube, la Côte-d’Or, la Marne, la Haute-Marne, la Haute-Saône, et l’Yonne. En Haute-Marne, à Langres, il est tombé en début de nuit de mardi à mercredi, 59 mm de pluie en une heure. En fin de nuit, des cumuls de pluies de 83 mm ont été relevés dans les Deux-Sèvres, de 70 mm dans le sud des Charentes.

Un mois de mai « exceptionnellement foudroyé »

Dans l’Eure, 614 foyers ont été privés d’électricité. Dans le département voisin d’Eure-et-Loir, la RN 154 entre Chartres et Dreux a été coupée à l’ensemble de la circulation dans les deux sens, en raison de plusieurs inondations, a annoncé la préfecture.

En Alsace, l’autoroute A36 restait en circulation restreinte, après une importante coulée de boue due aux intempéries lundi soir. L’autoroute a rouvert en fin de soirée avec une circulation sur une voie dans les deux sens.

Ce mois de mai aura été « exceptionnellement foudroyé », avec 182.000 impacts relevés au sol, doublant quasiment le précédent record datant de mai 2009, relève Météo France.

>> A lire aussi : VIDEO. Morlaix. Le centre-ville paralysé après un violent orage

>> A lire aussi : Bretagne. Pas de soleil et de la pluie. Le printemps 2018 se classe parmi les plus pourris