Avalanche mortelle aux 2 Alpes: Le professeur lyonnais qui encadrait les lycéens sera jugé à l'automne

JUSTICE Deux lycéens de la Croix-Rousse, âgés de 16 ans, étaient décédés en janvier 2016, ainsi qu'un skieur Ukrainien...

E.F.

— 

Lyon, le 14 janvier 2016. Au lendemain de l'avalanche dans laquelle deux élèves du lycée Saint-Exupéry ont trouvé la mort, l'heure est au recueillement dans cet établissement de la Croix-Rousse.
Lyon, le 14 janvier 2016. Au lendemain de l'avalanche dans laquelle deux élèves du lycée Saint-Exupéry ont trouvé la mort, l'heure est au recueillement dans cet établissement de la Croix-Rousse. — E.Frisullo / 20 Minutes

Dans l'avalanche, survenue le 13 janvier 2016, deux lycéens lyonnais et un skieur ukrainien de 46 ans, avaient trouvé la mort aux 2 Alpes. Le 23 octobre prochain, le professeur de sports qui encadrait le groupe d’élèves de la cité scolaire Saint-Exupéry, ce jour-là, sera jugé pour « homicides involontaires » devant le tribunal correctionnel de Grenoble (Isère), selon Le Progrès.

Après plus de deux ans d’instruction, cet enseignant lyonnais de 49 ans se voit reprocher d’avoir « par imprudence, inattention, négligence ou manquement à une obligation de prudence et de sécurité (…) involontairement causé la mort » de deux élèves, une fille et un garçon, âgés de 16 ans.

Une piste noire fermée lors du drame

Le 13 janvier 2016, vers 15h45, alors que le risque d’avalanche était de niveau 3 sur une échelle de 5, une coulée de neige, déclenchée après le passage de skieurs hors piste en amont, avait enseveli cinq skieurs sur la piste noire « Bellecombe ». Les lycéens se trouvaient alors sur cette piste pourtant fermée avec une signalétique claire, en plusieurs langues.

Ce dramatique accident avait provoqué une vive émotion à la Cité scolaire Saint-Exupéry, située à la Croix-Rousse, où des hommages avaient été organisés au lendemain du drame, en mémoire des deux adolescents décédés.

Le professeur accompagnateur mis en examen pour homicides involontaires