C'est l'heure du BIM: Guerre commerciale, sommet Trump-Kim et Marion Maréchal veut réveiller les «zombies»

ACTUALITES « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu'il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d'information matinal (BIM)...

P.B. et M.P.

— 

Donald Trump a signé un décret imposant des taxes sur les importations d'acier et d'aluminium le 8 mars 2018.
Donald Trump a signé un décret imposant des taxes sur les importations d'acier et d'aluminium le 8 mars 2018. — Susan Walsh/AP/SIPA

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap' pour vous aider à y voir plus clair.

Macron dit à Trump que les taxes américaines sont « illégales »

Ils se sont parlé au téléphone jeudi soir. Emmanuel Macron a dit à Donald Trump que sa décision d’imposer des taxes sur les importations d’acier et d’aluminium de l’UE était « illégale », « une erreur » et que l’UE riposterait « de manière ferme et proportionnée », a indiqué l’Elysée. Depuis minuit, les Etats-Unis ont mis en place des taxes de 25 % sur l’acier et de 10 % sur l’aluminium au titre de la protection de leur « sécurité nationale ». L’Union européenne n’est pas la seule en colère : au Canada, Justin Trudeau a dénoncé un « affront » et une mesure « inacceptable », avant de riposter avec 16 milliards de taxes visant des biens américains.

« Vrais progrès » en vue d’un sommet entre Donald Trump et Kim Jong-un

Le sommet annulé pourrait finalement bien avoir lieu. Le dialogue entre Washington et Pyongyang a permis de faire de « vrais progrès » vers l’organisation d’une rencontre historique entre Kim Jong-un et Donald Trump, qui doit recevoir vendredi un courrier du dirigeant nord-coréen. « On va dans la bonne direction », a assuré jeudi le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo au terme de deux jours de réunions à New York avec le bras droit de Kim Jong-un, le général Kim Yong Chol.

Des palmiers aux «zombies», on vous raconte la soirée de Marion Maréchal

C’est dans le cadre caraïbe de la Palmeraie du XVe arrondissement parisien que Marion Maréchal a choisi jeudi soir de s’exprimer lors d’une soirée « anti-mai 68 » organisée par le mensuel L’Incorrect et l’association Les Eveilleurs d’Espérance. Une première en public depuis son retrait officiel de la vie politique il y a un an. Devant une salle comble et des journalistes accrédités parqués dans un enclos gentiment réservé à la presse, Marion Maréchal a assuré qu’elle n’opérait pas « un retour politicien, mais un retour dans la vie publique ». Et d’ajouter : « je continue d’en faire de la politique, mais pas de la politique électorale. » La nièce de Marine​, amputée de son Le Pen, a également expliqué vouloir réveiller les « conservateurs zombies ». Thibaut Le Gal, qui a assisté à cette « conférence-cocktail-soirée »,  vous en dit plus par ici.

>> A lire aussi : Front national: Marion Maréchal prépare-t-elle son retour en politique?