VIDEO. Tabac: «A chaque problème, l’envie revient»

VOUS TÉMOIGNEZ Dur, dur, de se sevrer défintivement du tabac, comme en témoignent les internautes de 20 Minutes... 

Nils Wilcke

— 

«Le tabac, c'est tabou, on en viendra tous à bout» (ou pas).
«Le tabac, c'est tabou, on en viendra tous à bout» (ou pas). — Pixabay

« J’avais arrêté de fumer depuis 6 mois et puis zut ! J’achète un paquet de temps en temps. ». Comme Mireille, nombreux sont les lectrices et les lecteurs de 20 Minutes à reprendre leur consommation de cigarettes après l’avoir arrêtée. Ils témoignent de la difficulté à résister à l’appel de la clope à l’occasion de la Journée sans tabac.

Et, si l’on en croit leurs différentes expériences, les occasions de replonger sont nombreuses. Sandro, qui avait réussi à arrêter pendant deux ans, a anéanti tous ses efforts en une nuit. Lors d’une soirée, on lui tend une cigarette qu’il accepte. « Le lendemain, j’ai acheté un paquet et c’était reparti. »

« Je sais que c’est mal mais je le fais quand même »

Mais le plus souvent, la reprise a lieu lors d’un épisode difficile de la vie. « J’ai repris la cigarette après la mort de ma mère, explique Zeila. Je sais que c’est mal mais je le fais quand même ». Le tabac apparaît alors comme une béquille. Pascale, très éprouvée par le décès de sa fille, en témoigne : « Je ne pourrais plus arrêter de fumer, ça me décompresse ». Elle avait pourtant décroché pendant 12 ans.

Malgré tout, certains s’accrochent en dépit des rechutes. « Cela fait 5 ans que je ne fume plus, ce n’est pas évident », prévient Marie, touchée par le décès de son frère. « A chaque problème, l’envie revient mais je résiste. »

Et, pour arrêter, chacun a sa méthode. Estelle a recours à l’hypnose : « Cela fait une dizaine de fois que j’essaie d’arrêter, j’espère que cette fois est la bonne. » D’autres limitent les possibilités de tentation pour ne pas craquer : « J’ai replongé au bout de 6 mois car mes amies fumaient », explique Martine, qui a repris son sevrage depuis 18 mois. « Pour le moment tout va bien. » On croise les doigts pour que cela continue.

>> A lire aussi : Tabac: Le paquet neutre laisse les adolescents fumeurs indifférents

>> A lire aussi : Journée sans tabac: «Smokitten», un jeu sur téléphone pour arrêter de fumer