Mort de Serge Dassault: Poutou n'éprouve pas de «regret» après le décès d'un «délinquant»

COMMENTAIRE Le milliardaire Serge Dassault est mort lundi à l'âge de 93 ans...

20 Minutes avec AFP

— 

Philippe Poutou, le 21 avril 2018 à Blanquefort.
Philippe Poutou, le 21 avril 2018 à Blanquefort. — UGO AMEZ/SIPA

On ne s'attendait pas à un vibrant hommage de sa part. L’ex-candidat à la présidentielle Philippe Poutou (NPA) n’éprouve aucun « regret » après le décès du « milliardaire » Serge Dassault, qu’il qualifie de « délinquant ».

« Serge Dassault le milliardaire, une des plus grosses fortunes du pays, enrichi en fabriquant des engins de guerre et de mort, enrichi en exploitant des salarié.e.s, en volant, en trichant, en fraudant, en corrompant (que d’affaires !), Dassault ce délinquant est mort. Sans regret », a déclaré Philippe Poutou. Ce message posté sur son compte Twitter lundi soir a été partagé plus de 3.600 fois par les internautes.

 

Blanchiment et achat de votes

Cette prise de position lui a valu de vives critiques -ainsi que des encouragements- sur les réseaux sociaux.

Le nom de Serge Dassault a été associé à des affaires d’achat de votes à Corbeil-Essonnes, de blanchiment et de comptes dissimulés. En février 2017, il a écopé d’une peine de cinq ans d’inéligibilité et 2 millions d’euros d’amende pour avoir caché au fisc des comptes à l’étranger, une situation qu’il avait régularisée ava

 

nt le procès. Il devait être jugé la semaine prochaine en appel.

>> A lire aussi : VIDEO. Industriel de l’armement, homme politique…Qui était Serge Dassault, décédé à l’âge de 93 ans?

>> A lire aussi : VIDEO. Serge Dassault, une longue carrière rattrapée par les affaires judiciaires

>> A lire aussi : Décès de Serge Dassault. La classe politique réagit