Bouches-du-Rhône: Des cheminots bloquent l'entrée d'une filiale de la SNCF

REFORME FERROVIAIRE Une centaine de cheminots ont organisé ce mardi matin un blocage d'un site de Geodis, filiale de la SNCF, à Miramas... 

M.C. avec AFP

— 

Le logo de la SNCF
Le logo de la SNCF — ERIC FEFERBERG AFP

Ils souhaitent montrer leur désaccord avec la réforme ferroviaire en cours. Ce mardi, dans la matinée, entre 150 et 200 cheminots ont bloqué l’entrée du transporteur Geodis, filiale de la SNCF à Miramas ( Bouches-du-Rhône), a appris l’AFP auprès de la CGT. Vers 7 heures du matin, ces cheminots étaient réunis dans le calme, sans entrave à la circulation sur la voie publique, a précisé la gendarmerie.

« Aucun camion ne peut entrer ou sortir de l’entrepôt depuis 6 h 00 », a déclaré à l’AFP Maxime Picard, représentant CGT​, qui prévoyait de lever le blocage en matinée. « Des millions de camions sont mis sur la route au lieu de développer le fret ferroviaire. Ce sont des emplois qui sont sacrifiés », déplore Maxime Picard.

En ce 24e jour de grève à la SNCF, la CGT entend continuer de protester contre la réforme ferroviaire du gouvernement, alors que le Sénat doit commencer l’examen du projet de loi qui la porte.