Savoie: Jugés aux assises pour la mort d'un garçon de 17 ans, décédé après un violent coup à la tête

JUSTICE En janvier 2014, Yoann était décédé d’un traumatisme crânien après avoir reçu un violent coup à la tête le soir du 31 décembre lors du réveillon de Tignes…

Elisa Frisullo

— 

Lyon, le 13 mars 208. Illustration à la cour d'assises du Rhône, à Lyon
Lyon, le 13 mars 208. Illustration à la cour d'assises du Rhône, à Lyon — E. Frisullo / 20 Minutes

Cette nuit du réveillon, qui aurait dû être festive, avait viré au cauchemar pour Yoann et sa famille. A compter de ce vendredi et jusqu’à mercredi, trois hommes de 21, 22 et 25 ans sont jugés devant la cour d’assises des mineurs de Savoie pour «violences avec arme et préméditation ayant entraîné la mort sans intention de la donner».

Ce 31 décembre 2013, alors que la fête battait son plein à la station de Tignes, où 30 000 personnes étaient rassemblées, Yoann, 17 ans, avait reçu un violent coup à la tête au cours d'une rixe. Le garçon était allé au poste de secours et était reparti conscient de la soirée.

Les suspects arrêtés un an plus tard

Mais sur le chemin du retour jusqu’au domicile de ses parents, le garçon était tombé dans le coma dans la voiture de ses amis. Il avait alors été transporté aux urgences. Après plusieurs interventions chirurgicales, Yoann était mort des suites d’un traumatisme crânien le 6 janvier 2014 à l’hôpital d’Annecy, rappelle Le Dauphiné.

Après un an d’enquête, trois jeunes avaient fini par être interpellés à Grenoble, grâce à l’exploitation des images de vidéosurveillance et l’audition de plusieurs témoins. Deux des trois suspects étaient mineurs à l'époque des faits, le procès doit se tenir à huis clos.

Il s’agira notamment de reprendre le déroulé de cette soirée à l’issue dramatique, de comprendre les circonstances de cette rixe mortelle et le rôle joué par chacun des trois accusés. Le verdict est attendu mercredi en fin de journée.