VIDEO. SNCF: L'Etat va reprendre 35 milliards d'euros de dette de la compagnie

NEGOCIATIONS Les syndicats de la SNCF ont rencontré le Premier ministre afin de préciser le niveau de reprise de la dette du groupe et le montant des investissements que consentira l’Etat…

20 Minutes avec AFP

— 

L'Etat va reprendre 35 milliards d'euros de la dette de la SNCF, dont 25 milliards en 2020 et 10 milliards en 2022.
L'Etat va reprendre 35 milliards d'euros de la dette de la SNCF, dont 25 milliards en 2020 et 10 milliards en 2022. — AFP

Les syndicats CGT, Unsa, SUD, CFDT et FO rencontrait ce vendredi matin à tour de rôle Édouard Philippe. La reprise partielle de la dette de la compagnie et les futurs investissements de l’État dans le ferroviaire étaient au cœur des discussions. Le gouvernement a annoncé qu’il reprendrait «35 milliards d'euros» de dette, dont 25 milliards en 2020 et 10 milliards en 2022.

Jeudi sur LCP, le rapporteur du projet de réforme ferroviaire Jean-Baptiste Djebbari, avait annoncé que l'Etat reprendrait «entre 30 et 35 milliards d'euros» de dette. L’Etat envisage également d’investir l’équivalent d'« un point et demi de PIB » (environ 3 milliards) dans les infrastructures : « le réseau, le fret, les voies, la signalisation », a annoncé le député LREM.

Reprendre la dette permettra de « restaurer un modèle économique viable » à la SNCF, souligne l’exécutif. L’ardoise de la compagnie ferroviaire s’élève à 47 milliards pour SNCF Réseau et 8 milliards pour SNCF Mobilités.

>> A lire aussi : Grève à la SNCF: Trois TGV sur cinq, un Transilien et un TER sur deux en circulation ce jeudi

>> A lire aussi : SNCF: Le taux global de grévistes augmente ce jeudi et passe à 15%