VIDEO. Lorient: La première maison flottante prend ses aises dans la rade

A LA COOL L’entreprise bretonne SeaLoft se lance sur le marché de l’hébergement insolite...

Jérôme Gicquel
— 
La maison flottante a quitté le port de Lorient pour rejoindre Larmor-Plage où il sera amarré.
La maison flottante a quitté le port de Lorient pour rejoindre Larmor-Plage où il sera amarré. — SeaLoft
  • L’entreprise SeaLoft a livré sa première maison flottante jeudi à Larmor-Plage.
  • Il s’agit d’un bateau de plaisance avec tout le confort d’une maison moderne.
  • Le bateau flottant n’est pas conçu pour des navigations au long cours.

Beaucoup rêvent d’une maison avec vue sur mer. Alors imaginez si en plus de la vue, vous aviez les pieds dans l’eau. Voilà le décor de rêve proposé par l’entreprise lorientaise SeaLoft qui commercialise à partir de 180.000 euros des maisons flottantes. Son premier modèle a été présenté jeudi au port du Kernevel à Larmor-Plage, en face de Lorient, où la maison est amarrée.

« C’est un bateau de plaisance qui offre tout le confort d’une maison moderne », assure Bertrand L’Helgoualc’h, l’un des cogérants de la société. A l’intérieur, la maison à ossature bois offre une surface habitable de 48 m² avec deux chambres et également deux terrasses d’une surface totale de 30 m². Une pointe de technologie a également été apportée avec un système de domotique et des panneaux solaires sur la toiture. Sans oublier les deux moteurs de 25 chevaux qui permettent à l’embarcation de naviguer sur l’eau.

Attirer une nouvelle clientèle dans les ports de plaisance

Attention toutefois à ne pas s’aventurer en haute mer car le SeaLoft est conçu « pour les eaux abritées des espaces maritimes ou fluviaux », souligne Bertrand L’Helgoualc’h, bien décidé à conquérir le marché de l’hébergement insolite. « Cela peut intéresser des couples en quête d’une maison atypique ou alors pour des locations à la semaine pour des touristes, précise-t-il. C’est aussi un bon moyen pour attirer un nouveau type de clientèle dans les ports de plaisance, des gens qui ne sont pas forcément marins ».

Pour l’heure, la fabrication d’autres modèles de maisons flottantes n’a pas encore commencé mais des discussions sont déjà bien engagées avec des acquéreurs potentiels. Le projet est séduisant, il ne reste plus maintenant pour SeaLoft qu’à remplir le carnet de commandes.

>> A lire aussi : Il invente un bateau capable de prendre la route en Bretagne