Marseille: Une petite fille suspendue par sa cantine pour avoir refusé de manger des carottes

POLEMIQUE Un imbroglio administratif a privé cette petite Marseillaise de cantine pendant plus de deux semaines…

J.S.-M.
— 
Un enfant déjeune dans une cantine (illustration).
Un enfant déjeune dans une cantine (illustration). — G. Varela / 20 Minutes

Tout ça pour un caprice d’enfant. Une élève de maternelle scolarisée à Marseille a été privée de cantine pendant plus de deux semaines après qu’elle a refusé de manger des carottes, rapporte La Provence.

Le 3 avril dernier, Zoé, 6 ans, repousse son plat de crudités. Elle affirme qu’elle est « allergique » aux carottes. Simple caprice, qui lui vaudra de se faire gronder par sa mère. Mais les ATSEM prennent la chose au sérieux, après le décès en mars dernier d’un enfant allergique au lait. La petite fille est suspendue, le temps que les parents fournissent un certificat médical ou remplissent un dossier complexe.

Aucune allergie selon le médecin

Après deux semaines d’imbroglio administratif, la petite fille a vu le médecin, qui, à la surprise générale, ne lui a détecté aucune allergie. Et elle a retrouvé la cantine, ses copains… Et les carottes râpées.

>> A lire aussi : Enfant décédé après avoir mangé une crêpe, la maîtresse mise en examen pour homicide involontaire

>> A lire aussi : Loi alimentation, qu'est-ce qui va changer dans l'assiette des enfants à la cantine?