Manifestation des fonctionnaires: 101 personnes interpellées dans un lycée parisien occupé

VIOLENCES Après dispersion du cortège, plusieurs dizaines de personnes avaient pénétré dans le lycée Arago du XIIe arrondissement avant d’en être évacuées par les forces de l’ordre...

20 Minutes avec AFP

— 

De brèves échauffourées ont éclaté le mardi 22 mai 2018 à Paris entre forces de l'ordre et quelques manifestants cagoulés en marge du cortège de fonctionnaires.
De brèves échauffourées ont éclaté le mardi 22 mai 2018 à Paris entre forces de l'ordre et quelques manifestants cagoulés en marge du cortège de fonctionnaires. — ZAKARIA ABDELKAFI/AFP

Plus de 130 personnes ont été interpellées mardi, dont 101 dans un lycée occupé à Paris, après une nouvelle journée de manifestation des fonctionnaires. Dans une rare unité syndicale, les fonctionnaires ont manifesté ce mardi pour défendre leur statut et s’opposer à la réforme du gouvernement, lors de leur troisième journée de mobilisation depuis l’élection d' Emmanuel Macron qu’ils accusent de les « attaquer ».

Au total, 24 personnes ont été interpellées en marge de la manifestation, et 101 autres ont été arrêtées dans le lycée Arago (XIIe arrondissement) dans « un premier temps pour contrôle d’identité », a précisé la préfecture. Après dispersion du cortège, plusieurs dizaines de personnes avaient pénétré dans cet établissement, avant d’en être évacuées par les forces de l’ordre.

Un « groupe de 200 individus cagoulés et violents »

Abribus détruits, vitrines de magasins brisées, tags et jets de projectiles en direction des forces de l’ordre : la manifestation, qui a rassemblé 15.000 personnes mardi à Paris selon la police, a été émaillée de violences et de brèves échauffourées.

Face aux jets de projectiles provenant d’un « groupe de 200 individus cagoulés et violents », selon un communiqué de la Préfecture de police (PP), les policiers ont répliqué en faisant usage d’un canon à eau et de gaz lacrymogène, selon la même source.

Selon un bilan de la PP, « huit personnes parmi lesquelles deux membres des forces de l’ordre ont été blessées légèrement lors de la manifestation ».

>> A lire aussi : Manifestation des fonctionnaires: 16.400 personnes défilent à Paris, 20 interpellations

>> «On se mobilise pour que toute la population ait accès aux mêmes services»