Morbihan: La statue polémique de Jean-Paul II se prépare à déménager

RELIGION Elle sera installée à une trentaine de mètres de son emplacement actuel sur un terrain privé...

J.G. avec AFP

— 

La statue de Jean-Paul II va quitter la place publique qu'elle occupe depuis 2006 à Ploërmel (Morbihan)
La statue de Jean-Paul II va quitter la place publique qu'elle occupe depuis 2006 à Ploërmel (Morbihan) — J. Gicquel / 20 Minutes

La polémique autour de la statue de Jean-Paul II va bientôt connaître son épilogue à Ploërmel dans le Morbihan. Ce mardi, des travaux préparatoires en vue du déplacement du monument vers un terrain privé ont débuté. Une bénédiction inaugurale a également été donnée en présence du père Philippe Le Bigot, vicaire général du diocèse de Vannes. « C’est comme la pose d’une première pierre dans un cadre religieux », a expliqué le père Christophe Guégan, curé de la paroisse de Ploërmel.

Le conseil municipal de cette commune bretonne avait approuvé le 2 mars dernier la cession au diocèse pour 20.000 euros de ce monument en bronze de 7,50 mètres de haut, installé sur un parking public depuis plus de douze ans. La statue doit être déplacée d’une trentaine de mètres, aux frais de l’Église, vers le terrain adjacent du collège privé catholique du Sacré-Cœur, où elle restera visible depuis l’espace public.

Le diocèse de Vannes lance un appel aux dons

Ce déménagement est la solution retenue pour mettre le monument en conformité avec une décision du Conseil d'État du 25 octobre dernier. La plus haute juridiction administrative française, saisie par plusieurs habitants et par l’association de la Libre Pensée, avait ordonné le retrait de la croix surplombant l’édifice, dans un délai de six mois, au nom de la loi de 1905 qui interdit « d’élever ou d’apposer aucun signe ou emblème religieux » dans un « emplacement public ». « C’est un moment important, le début d’une paix retrouvée, l’épilogue de douze ans de polémique entre la mairie et la Libre Pensée », a souligné le Père Guégan.

Une fois installée sur un terrain privé, la statue du pape polonais devrait ainsi sortir du champ d’application de la loi de 1905. L’opération doit coûter entre 90.000 et 100.000 euros au diocèse de Vannes, qui a lancé un appel aux dons pour la financer. La statue et son arche, qui pèsent 13 tonnes, devraient être déplacés début juin, une fois les travaux de terrassement terminés et le nouveau socle érigé sur le terrain du Sacré-Cœur.