SNCF: La justice a tranché, les jours de repos des cheminots grévistes ne seront pas payés

GREVE Le tribunal de Bobigny a tranché cette question qui opposait les cheminots à la direction de la SNCF...

20 Minutes avec AFP

— 

La participation à la grève à la SNCF a rebondi lundi 14 mai 2018 avec 27,58% de grévistes au total, selon la direction.
La participation à la grève à la SNCF a rebondi lundi 14 mai 2018 avec 27,58% de grévistes au total, selon la direction. — AFP

Les jours de repos des cheminots grévistes ne seront pas payés, a tranché le tribunal de grande instance de Bobigny ce vendredi. Les syndicats réclamaient le paiement de ces journées, ce que refusait la direction. 

Les syndicats CFDT, Unsa et CGT de la SNCF ont été « déboutés de leur demande en référé » concernant le non-paiement de certains jours de repos des grévistes, a-t-on appris vendredi auprès de plusieurs avocats.

« Les syndicats ont été déboutés de leur demande en référé », ont indiqué à l’AFP Mes Joël Grangé et Aurélie Cormier-Le Goff, avocats de la direction de la SNCF.

La décision est défavorable aux syndicats, a confirmé Me Daniel Saadat, avocat de la CFDT. Les conseils des deux parties n’avaient pas connaissance vendredi matin du contenu de cette décision. « Une audience au fond aura lieu le 31 mai à Bobigny », a précisé Me Grangé.

>> Plus d'infos à suivre sur 20minutes.fr