Le secrétaire d'Etat Mounir Mahjoubi révèle son homosexualité pour lutter contre l'homophobie

COMING OUT Le secrétaire d'Etat au numérique Mounir Mahjoubi a révélé son homoseuxalité dans un message posté jeudi sur Twitter...

L.Br.

— 

Mounir Mahjoubi, le secrétaire d'Etat chargé du numérique, le 11 avril 2018.
Mounir Mahjoubi, le secrétaire d'Etat chargé du numérique, le 11 avril 2018. — VILLARD/SIPA

A l’occasion de la journée mondiale contre l’homophobie et la transphobie, le secrétaire d’Etat au numérique Mounir Mahjoubi a révélé son homosexualité jeudi sur Twitter. Le député a choisi de partager son expérience personnelle pour dénoncer l’homophobie.

« [L’homophobie] hante les esprits des homosexuels, et nous oblige parfois, souvent, à nous adapter et mentir pour éviter la haine, pour vivre », a écrit Mounir Mahjoubi.

1.650 actes homophobes en 2017

Une déclaration saluée par de nombreux internautes et par des associations, comme SOS Homophobie. « Nous sommes en 2018, je vis ma vie, même publique, de manière tranquille. Mais si, ce jour-là, je pouvais passer le message en le renforçant par mon expérience personnelle, je pense qu’il fallait le faire », a-t-il expliqué à nos confrères de Franceinfo.

Cette prise de parole intervient alors que les actes homophobes ont augmenté en 2017, pour la deuxième année consécutive. SOS Homophobie a publié un rapport cette semaine, confirmant « l’ancrage » de l’homophobie dans la société française. « SOS Homophobie a recueilli 1.650 témoignages d’actes homophobes », en augmentation de 4,8 % par rapport à 2016 (1.575 témoignages), une année qui avait déjà enregistré une forte hausse (+19,5 %), observe l’association.

>> A lire aussi : SOS Homophobie. «Le constat est alarmant, l’homophobie est de plus en plus violente»

>> A lire aussi : Homophobie. «J'ai été mis à la rue par ma mère, mais j'ai réussi à m'en sortir», raconte Mehdi

>> A lire aussi : Griveaux dénonce «l'humour gras, avec une touche d'homophobie» de Hollande