Haute-Saône: Le site de PSA à Vesoul va-t-il abandonner les 35 heures pour les 37 heures?

TRAVAIL Visant à augmenter la productivité du site de Vesoul, PSA aimerait voir ses salariés passer de 35 à plus de 37 heures en augmentant aussi leur rémunération mais dans une moindre mesure…

B.P. avec AFP

— 

Le site PSA de Vesoul pourrait voir le temps de travail évoluer rapidement sur un projet de la direction. Illustration
Le site PSA de Vesoul pourrait voir le temps de travail évoluer rapidement sur un projet de la direction. Illustration — A. Gelebart / 20 Minutes

A Vesoul (Haute-Saône), PSA emploie environ 3.000 personnes. C’est là que se trouve le centre logistique mondial des pièces de rechange du groupe. Mais, cette semaine, le site franc-comtois fait parler de lui pour une autre raison. La direction aimerait en fait notamment augmenter le temps de travail de ses salariés de 35h à 37h45.

Comme l’a rapporté l’AFP, la CGT a dénoncé mardi ce projet d'« accord local » qui entraînerait toutefois aussi la suppression de 150 emplois en CDI par an jusqu’en 2020. Côté horaires, la direction voudrait donc voir augmenter le temps de travail de 7,8 % (selon le calcul), en proposant en parallèle une hausse des salaires de 2,8 %.

Pour « assurer l’avenir » du site PSA à Vesoul

Visant à améliorer la productivité du site PSA de Vesoul et à « assurer son avenir » d’après un porte-parole du groupe cité par l’AFP, cette idée présentée lundi fait beaucoup parler depuis. Des négociations doivent avoir lieu d’ici la mi-juin. Plusieurs syndicats, comme FO ou la CFTC, ne sont pas contre selon France Info, à l’inverse de la CGT.