C’est l’heure du BIM: Gueule de bois pour l'OM, les ennuis de Trump et nouvelle offensive sur la ZAD

ACTUALITES « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu’il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d’information matinal (BIM)…

P.B.

— 

Les supporters, déçus, sur le Vieux-Port.
Les supporters, déçus, sur le Vieux-Port. — Bertrand Langlois / AFP

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap' pour vous aider à y voir plus clair.

Larmes et douche froide à Marseille

Ils voulaient tout casser chez Jean-Michel Aulas. Mais l’OM n’a pas brisé le verrou de la défense madrilène. Avant de s’effondrer. Et voilà les rêves des supporters marseillais cassés en mille morceaux, ce jeudi matin. Marseille n’ajoute pas une Coupe d’Europe à son palmarès : la Ligue Europa va garnir l’armoire à trophée de l’Atlético de Madrid, vainqueur 3-0. Et impressionnant de maîtrise.

>> OM-Atlético: Les larmes de Dimitri Payet, c’est l’image du match… Et le tournant de cette finale

Révélations en série sur Donald Trump, son avocat et la Russie

2.500 pages publiées sur le fameux meeting de la Trump Tower avec une avocate russe, un aveu de Donald Trump sur un remboursement à son avocat Michael Cohen et une enquête explosive du New Yorker sur des transactions financières qui ont disparu : l’actualité autour de l’affaire russe et du paiement à Stormy Daniels s’est déchaînée, mercredi. Le feuilleton continue à un rythme effréné. ON fait le point par ici.

Notre-Dame-des-Landes: La gendarmerie relance les expulsions sur la ZAD

Un mois après la fin de la première phase d’expulsions, les gendarmes mobiles ont lancé une nouvelle offensive sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, ce jeudi matin. Les forces de l’ordre étaient positionnées depuis 6 heures près de la forêt de Rohanne, à l’ouest de l’ex-future zone aéroportuaire. Les zadistes s’y attendaient et avaient déjà préparé plusieurs barricades dans le secteur, ceci alors que de nouveaux arrivants sont venus grossir leurs rangs ces dernières semaines.

Très tôt ce matin, des tirs de grenades lacrymogènes étaient audibles près de la forêt et un hélicoptère survolait la zone. Sur place, le général et directeur général de la Gendarmerie nationale Gérard Lizurey a échangé avec les zadistes, leur communiquant la liste des « squats » qui devaient être évacués « de manière à ce qu’il n’y ait pas de surprise ». Le militaire a précisé que 19 escadrons de gendarmerie, dont deux en réserve, sont présents sur le secteur, soit 1.500 à 1.700 militaires.

>> A lire aussi : ZAD: Quels sont ces fameux projets déposés par les occupants de Notre Dame des Landes?

>> A lire aussi : Notre-Dame-des-Landes: Quinze des 40 projets déposés par les zadistes ont été validés