Landes: L’Etat réclame près de 400.000 euros à des parents d’élèves

EDUCATION Ils ont été condamnés pour dénonciation calomnieuse envers un professeur…

C.C.

— 

Des enfants dans une école élémentaire (illustration).
Des enfants dans une école élémentaire (illustration). — S.Chamussy/Sipa

C’est une histoire qui fait beaucoup de vagues à Biscarrosse dans les Landes. Une affaire qui dure depuis 2013. Depuis que 36 parents d’élèves accusent un professeur de sport du collège de Biscarrosse de brimades, d’humiliations et même de violences physiques. A l’époque, ils écrivent même au ministère de l’Education pour se plaindre.

En arrêt maladie depuis le début de l’affaire

Mais aujourd’hui, la plainte de ces parents d’élèves a été classée sans suite par la justice et c’est à l’enseignant calomnié de les attaquer pour diffamation rapporte France Bleu Gascogne. Selon son avocate, ce professeur « a été détruit psychologiquement. Il s’est retrouvé isolé socialement, a dû faire face à une violence inouïe. Ces parents n’ont pas pris la mesure de ce qu’ils faisaient. » Il est en arrêt maladie depuis le début de cette affaire.

En appel à Pau, la justice a confirmé les faits de dénonciation calomnieuse. Les parents d’élèves vont donc devoir indemniser l’enseignant mais aussi l’Etat. Ce dernier leur réclame aujourd’hui 397.000 euros. 

>> A lire aussi : Gironde: Plusieurs villes vont faire machine arrière sur la réforme des rythmes scolaires

>> A lire aussi : Landes: 37 parents d'élèves bientôt jugés pour dénonciation calomnieuse