Marseille: La gare Saint-Charles perturbée par les grévistes, une caténaire rompue

GREVE Des manifestants bloquent la gare depuis 4h du matin…

A.M.

— 

Des cheminots SNCF en grève à la gare Saint-Charles de Marseille.
Des cheminots SNCF en grève à la gare Saint-Charles de Marseille. — Claude Paris/AP/SIPA

La gare Saint-Charles est bloquée depuis 4h du matin cette nuit par des cheminots grévistes, rapporte France Bleu.

« On est là pour parler à nos collègues non-grévistes, mais on ne veut pas empêcher les usagers l’accès aux trains. On veut une journée sans cheminots », a expliqué Gilbert Dhamelincourt, responsable Force Ouvrière à la SNCF Paca, au micro de France Bleu Provence.

Une caténaire rompue par un acte de malveillance

Par ailleurs, la SNCF annonce dans un communiqué qu’une caténaire a été rompue : « A 5h50 ce matin, avant le départ du 1er TER au départ de la gare de Marseille Saint-Charles, une caténaire (câble d’alimentation électrique) s’est rompue lors de la mise sous tension du train. Les premières investigations nous conduisent à la piste d’un acte de malveillance inacceptable. Cet incident perturbe fortement les circulations ferroviaires sur les axes reliant la gare Saint-Charles. » Conséquence : les trains en provenance d’Avignon et Toulon sont détournés par la gare de Marseille Blancarde.

D’autres actions de blocage de voie sont organisées par des manifestants, dont certains externes à la SNCF. Des TGV ont déjà subi des retards de plus d’une heure et un TER a été supprimé, d’autres TER accusent des retards importants. Toujours dans le communiqué, la « SNCF condamne ces agissements contraires aux valeurs de l’entreprise et qui pénalisent encore plus fortement les voyageurs ».

>> A lire aussi : Réforme de la SNCF: L’intersyndicale va consulter les cheminots sur le «pacte ferroviaire»

>> A lire aussi : Le trafic des trains est interrompu entre la Normandie et Paris à cause d'un acte de malveillance