VIDEO. Mort de Naomi Musenga: Le parquet de Strabourg ouvre une enquête préliminaire pour «non-assistance à personne en péril»

JUSTICE Le décès en décembre d'une femme de 22 ans raillée par une opératrice téléphonique du Samu à Strasbourg a semé la consternation et entraîné l'ouverture d'enquêtes administratives et dséormais judiciare...

20 Minutes avec AFP

— 

Balance de la justice
Balance de la justice — Jacques Demarthon AFP

Le parquet de Strasbourg a annoncé mercredi l'ouverture d'une enquête préliminaire dans le cadre du décès en décembre de Naomi Musenga, 22 ans, prise en charge tardivement par les urgences, après avoir d'abord été raillée au téléphone par une opératrice du Samu.

«J'ai ouvert une enquête préliminaire du chef de non-assistance à personne en péril et en ai confié l'exécution aux services de la Direction régionale de la police judiciaire (DRPJ) Grand Est», a indiqué le procureur de la République, Yolande Renzi, dans un communiqué.

>> A lire aussi: Mort de Naomi après un appel au Samu, l’opératrice vient d’être suspendue

>> Plus d'information à venir