Colmar: Un lycéen risque d'être viré pour avoir critiqué l'Education nationale via Twitter

EDUCATION L’élève d’un lycée de Colmar est sous le coup d’une expulsion à cause de trois tweets critiques qu’il a envoyés…

G.D.

— 

La ville de Colmar, en Alsace.
La ville de Colmar, en Alsace. — Maps4news

L’Education nationale peut-elle accepter, sur les réseaux sociaux, les critiques venant d’un lycéen ? A Colmar, la réponse est non. Un adolescent est sous le coup d’une procédure d’expulsion avec sursis à cause de trois tweets envoyés en février et mars et jugés diffamatoires par son lycée, rapporte L'Alsace.

Délégué de classe, mais aussi représentant des élèves au niveau régional au sein du conseil académique de la vie lycéenne, le jeune homme a décidé de se pourvoir en appel mercredi. Il s’estime victime de censure.

Un cours considéré comme illisible

Ses tweets dénonçaient le harcèlement, la formation des professeurs et le cours de l’un d’eux considéré comme illisible. Le nom du prof n’est pas cité, mais des élèves auraient reconnu de qui il s’agissait. D’où la sanction.

En avril, il est passé devant un conseil de discipline. Pour une représentante des parents d’élèves qui y participait, les propos tenus « sont des choses que la Fédération des parents d’élèves aurait pu dire et a d’ailleurs dit sur certains dossiers ».