Toulouse: L'élu qui a déclaré qu'il y avait «trop d'Arabes» a été démis de ses fonctions

POLEMIQUE Faute d’avoir démissionné, comme le demandait jeudi le maire, Aviv Zonabend a été démis vendredi de ses fonctions, ses délégations lui étant retirées…

Julie Rimbert

— 

La façade de l'Hotel de ville de Toulouse, place du Capitole.
La façade de l'Hotel de ville de Toulouse, place du Capitole. — Alexandre GELEBART/REA
  • Sur la radio israélienne Galatz, cet élu de la majorité municipale de Toulouse a déclaré qu’il y avait « trop d’Arabes » dans la Ville rose.
  • Jeudi, Jean-Luc Moudenc, le maire de Toulouse, a invité Aviv Zonabend à présenter sa démission dans les 24 heures, ce qu’il n’a pas fait.
  • L’élu concerné défend une erreur de traduction et un hébreu approximatif.

L’ultimatum courait jusqu’à vendredi, en début d’après-midi. Malgré l’insistance de Jean-Luc Moudenc (LR) à inviter Aviv Zonabend à démissionner, après ses propos polémiques sur les Arabes à Toulouse, ce dernier a refusé. Le maire de Toulouse a donc décidé vendredi de le démettre de ses fonctions en lui retirant toutes ses délégations.

Depuis une semaine, les propos de ce conseiller municipal en charge des relations avec les villes jumelées font couler beaucoup d’encre. Lors d’un déplacement à Tel-Aviv dans le cadre de sa délégation, ce membre de la majorité municipale a estimé le 26 avril sur la radio israélienne Galatz qu’il y avait « trop d’Arabes à Toulouse ». Des déclarations « intolérables » pour Jean-Luc Moudenc qui lui a demandé jeudi de démissionner, après avoir diligenté une enquête, comprenant notamment la traduction de cette interview réalisée en hébreu.

Toujours présent au conseil municipal

Aviv Zonabend défend quant à lui une erreur de traduction et l’utilisation d’un hébreu hésitant. N’ayant pas démissionné dans le délai imparti, le maire de la Ville rose a indiqué vendredi lui avoir retiré ses délégations municipales et métropolitaines, à effet immédiat. Aviv Zonabend siègera cependant toujours au conseil municipal.

C’est désormais Jean-Claude Dardelet, conseiller municipal en charge de l’international, qui remplace Aviv Zonabend pour les jumelages. Egalement président de la commission eau et assainissement à Toulouse Métropole, c’est maintenant Bernard Solera, maire de Quint-Fonsegrives, qui assurera cette délégation.

>> A lire aussi : Il estime dans une interview qu'il y a «trop d’Arabes», le maire invite l'élu à démissionner