Maltraitance animale: Cent cinquante vaches et moutons retirés de leur exploitation en Loire-Atlantique

ANIMAUX Une opération de grande ampleur a été menée par les services de l’Etat, jeudi, chez un éleveur de Saint-Etienne-de-Montluc…

J.U.

— 

Illustration vache
Illustration vache — Rion Sanders/ SIPA

Un nouveau cas de maltraitance animale, ou plutôt des dizaines… Ce jeudi, au nord de Nantes, le sauvetage de quelque 150 bêtes a été organisé dans une exploitation agricole, annonce la préfecture de Loire-Atlantique. Quelque 90 bovins et 60 ovins ont fait l’objet d’un retrait administratif : une opération décrite comme exceptionnelle de par son ampleur, qui a été menée toute la journée à Saint-Etienne-de-Montluc.

La décision d’intervenir a été prise après que les services vétérinaires ont constaté « de mauvaises conditions d’entretien, tant sur le plan d’hébergement que de l’alimentation et des soins ». Le propriétaire avait été enjoint d’apporter de faire le nécessaire et d’identifier chaque animal, des recommandations qui étaient restées vaines.

Un « état de maigreur avancée »

Aidée par les services vétérinaires et la gendarmerie, l’association OABA (œuvre d’assistance aux bêtes d’abattoir) a donc pris en charge les animaux, qui se trouvaient dans un « état de maigreur avancée ». Ils ont été transportés dans des structures d’accueil, où ils seront examinés par un vétérinaire et recevront les soins nécessaires.

La justice décidera ensuite si les bêtes seront rendues à leur propriétaire ou non, indique la préfecture. On ne sait pas encore si des associations de protection animale se constitueront parties civiles.

>> A lire aussi : Une trentaine de chiens malnutris et malades saisis chez leur propriétaire à Chelles