Une erreur de manipulation des sirènes provoque l'inquiétude à Rouen

OUPS Certains habitants se sont alarmés...

N.R.
— 
Une sirène d'alerte sur le toit d'une caserne de pompiers (Illustration).
Une sirène d'alerte sur le toit d'une caserne de pompiers (Illustration). — GILE Michel/SIPA

Petite frayeur pour les habitants de Seine-Maritime. Mercredi, vers 16 heures, les sirènes d'alerte du département se sont en effet déclenchées. L'horaire inhabituel - le système est normalement testé les premiers mercredis du mois à 12 heures - a provoqué l'inquiétude de quelques personnes comme le rapporte France 3

Heureusement, la gendarmerie du département a très vite réagi sur les réseaux sociaux. « Pas de panique. Il s'agit d'une erreur de manipulation » ont expliqué les forces de l'ordre sur Facebook.

L'occasion de rappeler que le véritable « signal national d'alerte » (attaque chimique, risque nucléaire, etc) se compose de trois séquences de sirènes d' une minute et 40 secondes, entrecoupées d'un silence de cinq secondes.