Scandale Facebook: Cambridge Analytica annonce sa fermeture

DONNEES Dans un communiqué, l’entreprise écrit avoir entamé une procédure d’insolvabilité et cessé « immédiatement toutes ses opérations »...

L.Br. avec AFP
— 
L'entreprise Cambridge Analytica a annoncé sa fermeture, le 2 mai 2018.
L'entreprise Cambridge Analytica a annoncé sa fermeture, le 2 mai 2018. — DHF/ZDS/WENN.COM/SIPA

Cambridge Analytica, l’entreprise accusée d’avoir récupéré les données de millions d’utilisateurs de Facebook, a annoncé sa fermeture ce mercredi, révèle le Wall Street Journal.

Dans un communiqué, l’entreprise écrit avoir entamé une procédure d’insolvabilité et cessé « immédiatement toutes ses opérations ». « Il a été établi qu’il n’est plus viable de continuer à opérer cette activité », a-t-elle indiqué dans un communiqué.

« Au cours des derniers mois, Cambridge Analytica a été l’objet de nombreuses accusations infondées et, malgré les efforts de la compagnie pour corriger les faits, a été vilipendée pour des activités qui ne sont pas seulement légales, mais aussi largement acceptées comme un composant standard de la publicité en ligne dans les domaines politiques et commerciaux », poursuit la firme dans un communiqué.

Décision à effet immédiat

Cambridge Analytica est accusée d’avoir collecté et exploité sans leur consentement les données personnelles de 90 millions d’utilisateurs de Facebook. La société britannique avait ensuite travaillé pour la campagne du candidat républicain à la présidentielle américaine de 2016, Donald Trump.

La décision de déposer le bilan a été prise après la perte de nombreux clients, croit savoir le Wall Street Journal. A la suite du « scandale Facebook », Cambridge Analytica a également dû faire face à d’importants frais juridiques, d’après le journal. La décision prend effet dès ce mercredi soir, au moment où les employés ont été invités à éteindre leurs ordinateurs.