C’est l’heure du BIM : Poignée de main historique, Bill Cosby coupable et Mai-68 vieillit bien

ACTUALITES « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu'il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d'information matinal (BIM)...

P.B. et M.P.
— 
Le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un et le président sud-coréen Moon Jae-in tenaient vendredi 27 avril 2018 un sommet historique après une poignée de main hautement symbolique sur la Ligne de démarcation militaire qui divise la péninsule.
Le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un et le président sud-coréen Moon Jae-in tenaient vendredi 27 avril 2018 un sommet historique après une poignée de main hautement symbolique sur la Ligne de démarcation militaire qui divise la péninsule. — AFP

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap' pour vous aider à y voir plus clair.

Poignée de main historique entre Kim Jong-un et Moon Jae-in

Il y avait eu les poignées de mains Sadate-Begin et Mitterrand-Kohl. Il faudra désormais ajouter dans les livres d’histoire celle entre le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un et le président sud-coréen Moon Jae-in, qui se sont rencontrés vendredi sur la ligne de démarcation militaire qui divise la péninsule, un geste hautement symbolique avant leur sommet historique. Les deux dirigeants ont brièvement marché du côté nord-coréen de la frontière avant de se rendre à pied à la Maison de la paix, une structure de verre et de béton située du côté sud du village de Panmunjom, où fut signé l’armistice. Une « histoire nouvelle commence maintenant », a écrit Kim Jong-un dans le livre d’or.


Déclaré coupable d’agression sexuelle, Bill Cosby traite le procureur de « connard »

Pas d’hésitation du jury cette fois. L’acteur Bill Cosby a été déclaré coupable d’agression sexuelle au terme de près de trois semaines de procès. La victime, Andrea Constand, une ancienne basketteuse professionnelle, a dit avoir été droguée à son domicile en 2004. Dès le prononcé du verdict, le procureur du comté de Montgomery, Kevin Steele, a demandé que l’octogénaire soit immédiatement placé en détention, arguant qu’il risquait notamment de s’enfuir en avion. « Il n’a pas d’avion, connard ! », a alors éructé l’acteur âgé de 80 ans.

 

Mai-68 a cinquante ans et vieillit bien, «20 Minutes» revient sur ces événements qui ont marqué notre histoire

« Etudiants », « Liberté », « Révolution ». Voilà les trois mots qu’associent spontanément les 18-30 ans à l’évocation de Mai-68. Bien que trop jeunes pour avoir battu le pavé parisien, 85 % assurent savoir ce qu’il s’est passé à cette période, selon une enquête exclusive Opinion Way* auprès du panel #MoiJeune de 20 Minutes. 79 % des jeunes interrogés confient également que les événements évoquent pour eux quelque chose de positif. Ils sont 56 % à associer les manifestations d’alors à des « progrès pour la société qu’il faut continuer à défendre ». Ils sont presque autant à y voir le début de la remise en cause « de l’autorité de l’Etat ».

Bref, Mai-68 vieillit bien et à l’occasion de ses 50 ans 20 Minutes revient aujourd’hui sur cet événement marquant, en se demandant, entre autres, qui sont les nouveaux soixante-huitards.