VIDEO. Attentats dans l'Aude: Renato, le jeune miraculé qui a pris une balle dans la tête, rentre chez lui

TERRORISME Renato Silva, le jeune Portugais, qui a pris une balle dans la tête à Carcassonne sort de l’hôpital ce jeudi, un peu plus d’un mois après les attentats dans l’Aude…

H.M.

— 

Renato, 26 ans, a survécu à l'attaque terroriste malgré une balle dans la tête.
Renato, 26 ans, a survécu à l'attaque terroriste malgré une balle dans la tête. — Capture ecran Facebook

« Estou de volta gente », autrement dit, « je suis de retour ». Voilà le dernier message que Renato Silva, le jeune homme blessé d’une balle dans la tête à Carcassonne, le 23 mars, lors des attentats dans l'Aude, a posté sur Facebook. Après plus d’un mois d’hospitalisation, miraculé de 26 ans, sorti du coma le 2 avril, doit rentrer chez lui aujourd’hui, dans maison familiale de Villemoustaussou, selon l’Indépendant qui a pu s’entretenir avec son père.

« Il est miraculé, oui, on peut le dire comme ça, confie au quotidien régional, Duarte Nuno De Oliveira e Silva. Il avait sans doute le bon Dieu de son côté. »

Une longue convalescence attend toutefois le jeune homme. « Il reste une paralysie faciale, et il est encore sourd d’une oreille, et il ne peut pas encore marcher tout seul », précise le père de Renato.

Le 23 mars 2018 au matin, après avoir abattu Jean Mazières et tiré sur Renato Silva à Carcassonne, Radouane Lakdim a tué trois personnes dans le Super U : Hervé Sosna, un client retraité, Christian Medves, le chef boucher, et le colonel de gendarmerie Arnaud Beltrame qui avait échangé sa place contre celle d’une caissière prise en otage par le terroriste.

>> A lire aussi : Attentats dans l’Aude: Le président du Portugal au chevet du jeune homme blessé