Les infos immanquables du jour: Jawad en garde à vue, violences et travailleurs du sexe et la finale de «Wild»

ACTU Ce qu'il ne fallait pas manquer dans l'actualité de ce mardi 24 avril...

Armelle Le Goff
Jawad Bendaoud, le "logeur" de Saint-Denis
Jawad Bendaoud, le "logeur" de Saint-Denis — Image BFMTV

Alors vous avez entendu notre "Minute papillon" ? Si ce n’est pas le cas, vous pouvez retrouver ce nouveau format audio par ici . Dites-nous ce que vous en pensez à contribution@20minutes.fr

L’article le plus partagé du jour : Jawad Bendaoud en garde à vue pour menaces de mort sur son ex-compagne

Jawad Bendaoud en prise avec ses vieux démons. Deux mois après sa relaxe pour « recel de malfaiteurs terroristes », celui qui fut surnommé « le logeur de Daesh » a été placé en garde à vue ce mardi matin pour menaces de mort sur son ex-compagne, a appris 20 Minutes de source judiciaire, confirmant une information du Parisien. Cette garde à vue fait suite à une plainte déposée au mois de mars par la jeune femme.

Après 27 mois en prison, à l’isolement, Jawad Bendaoud est sorti à la mi-février de la maison d’arrêt de Fresnes, quelques heures à peine après avoir été relaxé. Dans un long portrait de Libération, il racontait son désarroi et la difficulté de se réinsérer. « Franchement, il y a de quoi devenir fou, chef. J’ai envie de faire plein de conneries, mais faut pas », confiait-il alors. Plus d'infos à ce sujet à lire par là. 

 

L’article le plus à lire du jour : Violences sexuelles: Quand les travailleurs du sexe n'ont pas droit au statut de victime

Marion Bogaert est une ancienne actrice porno. Après avoir été élue Miss Ronde, en 2010, la jeune femme, âgée de 27 ans aujourd’hui, a « tourné quatre ou cinq films ». Le 29 décembre 2012, elle a été victime d’un viol, raconte-t-elle à StreetPress. Lorsqu’elle se rend au commissariat pour déposer plainte, elle fait mention de son activité professionnelle. Un an plus tard, elle apprend que « l’affaire a été classée sans suite » malgré les « preuves ». « Personne ne m’a prise au sérieux », déplore-t-elle. Avant de souligner : « Les travailleuses du sexe qui se font agresser, comme moi, ne sont pas reconnues. » Pourquoi ? Un article à lire par ici. 

 

L’article le plus lu du jour : «Wild»: Les téléspectateurs de M6 très en colère après la finale

M6 diffusait lundi soir la finale de Wild, son émission de survie, diarrhée et pipi. Elle voyait les six derniers candidats s’affronter dans une course avec à la clé un gros chèque, comme lors des émissions et courses précédentes. Sauf que… Même si Laura et Adrien sont arrivés premiers, ils n’ont pas remporté comme prévu les 50.000 euros promis. Non, ils ont juste gagné le droit de choisir le binôme qu’ils allaient affronter dans une ultime épreuve surprise : trouver un drapeau. Oui, comme lors des courses d’orientation au collège. Bref, tout s’est joué sur un coup de bol et les téléspectateurs attendaient autre chose de l’émission, comme on vous le raconte là.