Air France prévoit d'assurer «près de 75%» des vols mardi

MOBILISATION Pour sortir de la crise, la direction d’Air France a proposé une augmentation générale des salaires de 2 %, ainsi que 5 % supplémentaires sur trois ans...

20 Minutes avec AFP

— 

Un avion Air France à l'aéroport d'Orly, le 27 mars 2018.
Un avion Air France à l'aéroport d'Orly, le 27 mars 2018. — URMAN/SIPA

La direction d’Air France prévoit d’assurer « près de 75 % » des vols mardi, onzième journée de grève pour les salaires, a indiqué ce lundi à l’AFP un porte-parole de la compagnie.

Dans le détail, le groupe aérien anticipe le maintien de 70 % des vols long-courriers, de 65 % des moyen-courriers au départ et vers Roissy, et 80 % des court-courriers à Orly et en régions.

Pour sortir d’un conflit qui aura coûté « autour de 300 millions d’euros », lundi et mardi compris, la direction d’Air France a proposé une augmentation générale des salaires de 2 %, ainsi que 5 % supplémentaires sur trois ans.

Les onze syndicats appelant à la grève ayant refusé, le PDG d’Air France-KLM, Jean-Marc Janaillac, a décidé de soumettre ce projet d’accord à la consultation de l’ensemble des salariés.

>> A lire aussi : «Le salarié est éternellement pointé du doigt»

>> A lire aussi : La direction propose un référendum d'entreprise, le PDG Janaillac met sa démission en jeu