Vatican: Le pape lance un appel pour maintenir Vincent Lambert et un bébé britannique en vie

ARRÊT DES SOINS « Le seul maître de la vie, du début jusqu’à la fin naturelle, est Dieu », a déclaré le souverain pontife…

20 Minutes avec agences

— 

Le Pape François au Vatican, le 4 avril 2018.
Le Pape François au Vatican, le 4 avril 2018. — Giuseppe Ciccia/PACIFIC P/SIPA

Le pape François a lancé ce mercredi un nouvel appel concernant Vincent Lambert et le petit Britannique Alfie Evans. Il a défendu le maintien en vie de ces deux personnes, pour qui la justice a ordonné l’arrêt des soins.

« Je voulais répéter et confirmer de manière forte que le seul maître de la vie, du début jusqu’à la fin naturelle, est Dieu », a martelé le pape à la fin de son audience hebdomadaire sur la place Saint-Pierre. « Et notre devoir est de tout faire pour protéger la vie ».

Deux situations complexes

Le souverain pontife a demandé un moment de recueillement pour ces « deux frères » aux milliers de fidèles réunis devant lui. Avant l’audience, il avait reçu le père du petit Alfie, un bébé britannique de 22 mois en état semi-végétatif à Liverpool. L’équipe médicale de l’hôpital comme la justice se sont prononcées pour un arrêt des traitements, et les parents ne disposent plus de recours juridique pour transférer l’enfant dans un hôpital du Vatican comme ils le souhaitent.

La situation de Vincent Lambert est également complexe : cet ancien infirmier et père de famille de 41 ans est dans un état végétatif depuis un accident de voiture en 2008. Depuis que les médecins de l’hôpital de Reims (Marne) ont recommandé un arrêt des traitements, sa famille se déchire. Ses parents et une partie de sa fratrie sont opposés à l’arrêt des soins. Son épouse Rachel Lambert, son neveu et le reste de la fratrie y sont eux favorables.

>> A lire aussi : «Mon fils a été condamné à mort», la mère de Vincent Lambert interpelle Emmanuel Macron dans une lettre ouverte

>> A lire aussi : Affaire Vincent Lambert: Le CHU de Reims de nouveau favorable à un «arrêt des traitements»