Fleury-Mérogis: Enquêtes sur la mort de deux détenus en prison

PRISON Ces deux décès sont survenus à quelques jours d'intervalle...

20 Minutes avec AFP

— 

La prison de Fleury-Mérogis, le 14 décembre 2017.
La prison de Fleury-Mérogis, le 14 décembre 2017. — PHILIPPE LOPEZ / AFP

Des décès aux circonstances troubles. La justice a ouvert deux enquêtes sur la mort de deux détenus à la prison de Fleury-Mérogis (Essonne), l’un battu à mort en cour de promenade, l’autre retrouvé inanimé dans sa cellule, a-t-on appris mercredi auprès du parquet d’Evry.

Ces deux incidents dans la plus grande prison d’Europe sont survenus début avril, à quelques jours d’intervalle, a expliqué le ministère public, confirmant une information du Parisien.

L’homme devait retrouver sa liberté deux jours plus tard

Le 5 avril, un détenu de 39 ans a été frappé à mort lors d’une rixe dans une cour de promenade. « Il y avait une centaine de détenus dans la cour » et de nombreuses auditions de témoins sont en cours, a précisé le parquet.

Incarcéré depuis deux mois, l’homme devait retrouver sa liberté deux jours plus tard. Il a été hospitalisé d’urgence après la bagarre et est resté une dizaine de jours en état de mort cérébrale avant de succomber à ses blessures lundi.

« La bagarre a eu lieu alors que la promenade venait à peine de commencer », a précisé une source syndicale. « Des détenus l’ont encerclé pour masquer la scène à la vidéosurveillance et il a été roué de coups ».

« La veille, il vomissait »

Par ailleurs, le 8 avril, un détenu de 21 ans « a été retrouvé inanimé dans sa cellule », selon le parquet. « La veille, il vomissait. Il a vu un médecin et il a regagné sa cellule. Le lendemain on l’a retrouvé mort », a ajouté la source syndicale. Selon cette source, « son codétenu a utilisé l’interphone d’urgence vers 6h40 le matin, les surveillants sont immédiatement venus en cellule ».

Dans les deux cas, la brigade de recherches de la gendarmerie d’Evry est chargée de l’enquête, qui doit éclaircir les circonstances de ces décès.