Les infos immanquables du jour: Laeticia Hallyday à Saint Barth, du soleil à Paris et Pierre Desproges

ACTU Ce qu’il ne fallait pas manquer dans l’actualité de ce mercredi 18 avril…

Armelle Le Goff

— 

Illustration d'une terrasse à Paris. Ici, le Café de la Paix
Illustration d'une terrasse à Paris. Ici, le Café de la Paix — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

Bien, bien, bien, c’est l’heure des immanquables.

L’article le plus lu du jour : VIDEO. Laeticia Hallyday de retour à Saint-Barth: A-t-elle à nouveau le droit de quitter le territoire américain?

Elle avait dû rentrer aux Etats-Unis le 15 janvier pour conserver sa green card, sa carte de résidente permanente américaine. Le rédacteur en chef de Paris Match avait alors affirmé que Laeticia Hallyday ne pourrait pas quitter les Etats-Unis avant le 15 juin pour les mêmes raisons. Une explication plausible de son absence au procès contre David et Laura, les aînés de Johnny Hallyday, à Nanterre. Pourtant, la voilà revenue sur la tombe de son époux, sur l’île de Saint-Barthélémy, dans les Antilles françaises. 20 Minutes a donc demandé à Pierre Hourcade, avocat international spécialiste en immigration américaine, d’expliquer ce retour sur l’île qu’elle aime tant. Ses explications par ici.

L’article le plus partagé du jour : Paris: Soleil, chaleur... La guerre des terrasses est déclarée dans la capitale

« En avril ne te découvre pas d’un fil »… Ce mercredi et jusqu’à dimanche, les Parisiens peuvent oublier cette maxime et ranger leurs pulls. Les premiers rayons du soleil répandent un avant-goût d’été dans la capitale. La guerre pour les places en terrasse des cafés est déclarée. Pour éviter de se retrouver assis entre un parcmètre et un ensemble de poubelles aux odeurs nauséabondes, certains n’hésitent pas à réserver leur place à l’avance. Plus d'infos par là. 

L’article le plus à lire du jour : Pierre Desproges nous a quittés il y a 30 ans. Saurez-vous conclure ses citations?

30 ans, putain, 30 ans. Le 18 avril 1988, Pierre Desproges eut le mauvais goût de nous quitter d’un cancer du poumon. Quelques jours avant le premier tour de la présidentielle qui allait opposer au second tour François Mitterrand et Jacques Chirac, il laissa un grand vide. Il commença sa carrière comme journaliste à L’Aurore dont il faillit être licencié pour un ton jugé (déjà !) trop caustique. La suite est connue, ses collaborations avec Thierry Le Luron, ses interventions irrésistibles dans « Le Petit Rapporteur » (Ah, l’interview de Françoise Sagan…) et ses réquisitoires magistraux dans « Le Tribunal des Flagrants Délires » sur France Inter animé par le grand Claude Villers. Desproges, c’est aussi la scène, un sens du verbe et de la syntaxe ciselée, « La minute nécessaire de Monsieur Cyclopède » à la télévision. Desproges était drôle, vraiment très drôle et… mordant. Pour retrouver toute la saveur de ses textes, nous vous proposons de conclure quelques-unes de ses citations les plus célèbres. Et n’oubliez pas, « Il faut rire de tout. C’est extrêmement important. C’est la seule humaine façon de friser la lucidité sans tomber dedans. » Etonnant, non ?  Pour vous tester sur ses citations, c'est par là.