VIDEO. Rennes: A la SPA, on rééduque les chiens en leur redonnant confiance en l’homme

ANIMAUX Les refuges de la Société protectrice des animaux ont recours à la méthode d’éducation animale et positive...

Jérôme Gicquel
— 
Responsable du refuge SPA de Rennes, Jennifer Gavelle applique la méthode d'éducation animale et positive avec les chiens.
Responsable du refuge SPA de Rennes, Jennifer Gavelle applique la méthode d'éducation animale et positive avec les chiens. — J. Gicquel / 20 Minutes
  • Les refuges SPA ont recours à la méthode d’éducation animale et positive pour rééduquer les chiens qu’ils accueillent.
  • La méthode est axée sur des exercices physiques pour redonner confiance aux chiens.
  • La stimulation mentale du chien est également très importante.

Un passage dans un tunnel agility, un saut d’obstacles, un slalom entre des plots et un petit tour de skate pour finir. Le programme est chargé ce mardi après-midi pour Enza. Sous un soleil radieux, cette chienne American Staff de huit ans se prête volontiers au jeu, sous le regard bienveillant de Jennifer Gavelle, la responsable du refuge SPA de Rennes.

Comme Enza, beaucoup de chiens accueillis au refuge auront le droit à cet exercice, inspiré de la méthode d’éducation amicale et positive. Ce concept américain, importé en France dans les années 2000, vise à resociabiliser des animaux cabossés par la vie en leur redonnant confiance dans l’être humain. « On accueille beaucoup de chiens qui ont été abandonnés, battus ou maltraités. Le but de la SPA est de les accueillir, de les nourrir, de les protéger mais aussi de les rééduquer en vue d’une future adoption », souligne Jennifer Gavelle.

Un exercice physique mais aussi mental pour le chien

Pour cela, rien ne vaut un bon exercice physique, accompagné d’une bonne dose de tendresse. « Certains chiens ne sortaient jamais ou recevaient des coups. On essaie donc des les stimuler physiquement mais aussi mentalement. Car on oublie trop souvent le mental d’un chien. Une sortie ne lui suffit pas, il faut aussi qu’il soit connecté avec son propriétaire », assure la responsable du refuge breton.


La séance d’une dizaine de minutes se termine pour Enza, ravie de pouvoir déguster des petits bouts de saucisse à chaque fin d’exercice. « On ne sanctionne pas les mauvais comportements, au contraire on récompense la bonne attitude », poursuit Jennifer Gavelle.

Créer une vraie relation avec son chien

Appliquée dans tous les refuges SPA de France, la méthode semble porter ses fruits. Exemple avec Rocky qui a connu l’enfer des combats de chiens dans des caves pendant son enfance. « A son arrivée ici, elle avait de gros problèmes avec ses congénères et avec les humains, elle avait peur de tout. Grâce au sport et à cette méthode, elle a retrouvé confiance et se comporte beaucoup mieux. Mais c’est un travail sur la durée avec elle vu son parcours », témoigne la responsable.


Tout au long de l’année, les salariés et bénévoles de la SPA prodiguent ces conseils aux futurs adoptants, avec également un suivi pendant l’adoption. « Le plus important est de créer une vraie relation avec son chien. Trop de propriétaires vivent seulement en colocation avec leur animal ».