Toulouse: Et si vous sortiez vos archives de Mai-68 du grenier ?

50 ANS APRES A l’occasion des 50 ans de Mai-68, les archives départementales de la Haute-Garonne lancent une collecte des archives de l’époque pour enrichir son fonds documentaire…

B.C.
Mai 68 - Apres le 15 mai les grevistes s'installent dans la greve. Ils occupent les usines, les entreprises. Les affiches fleurissent sur les murs. Paris,  FRANCE - 15/05/1968.
Mai 68 - Apres le 15 mai les grevistes s'installent dans la greve. Ils occupent les usines, les entreprises. Les affiches fleurissent sur les murs. Paris, FRANCE - 15/05/1968. — PARIS-JOUR/SIPA

Le 25 avril, un sit-in est organisé sur la place du Capitole par l’association « Initiatives Mai 68 », cinquante ans après le début du mouvement à Toulouse.

Si les étudiants et ouvriers de l’époque n’ont pas oublié ces jours qui changèrent durablement la France, les archives publiques n’ont pas gardé beaucoup de traces de ces événements.

Photos ou simples affiches

Pour inciter ceux qui ont battu le pavé il y a cinq décennies à aller fouiller dans leur grenier, l’association et les archives départementales lancent une grande collecte. Que ce soit des photos des manifestations, des affiches militantes ou encore des tracts étudiants, tous les documents seront les bienvenus.



Ils seront numérisés puis restitués à leurs propriétaires. Ils viendront enrichir le fonds documentaire sur cet épisode de la vie politique et sociale de la Ville rose, qui pour l’heure comporte surtout des dossiers administratifs des syndicats et de la préfecture.