Un prêtre mis en examen pour agressions sexuelles

PEDOPHILIE La justice a été saisie par l'évêque d'Orléans...

B.C. avec AFP

— 

La statue de Jeanne d'Arc à Orléans
La statue de Jeanne d'Arc à Orléans — CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP

Un prêtre du diocèse d’Orléans a été mis en examen vendredi pour agressions sexuelles sur mineur de 15 ans par personne abusant de l’autorité de sa fonction, a-t-on appris samedi auprès du parquet.

Le procureur de la République d’Orléans Nicolas Bessone a été saisi le mois dernier par l’évêque de la ville Mgr Jacques Blaquart, à la suite de dénonciations parvenues à une cellule d’écoute mise en place par l’Eglise du Loiret.

« Des gestes à caractère sexuel »

Selon le procureur Nicolas Bessone, les faits reprochés au recteur de la basilique de Cléry-Saint-André se seraient déroulés entre juillet 1994 et juillet 2000 dans un camp de vacances en Bretagne et au sein de la chorale d’une église orléanaise. Le jeune homme qui a dénoncé ces attouchements, aujourd’hui adulte, avait à l’époque entre 10 et 16 ans.

Après avoir « nié l’intégralité » des accusations portées contre lui devant les gendarmes, le prêtre a reconnu devant le juge d’instruction « des gestes à caractère sexuel », a indiqué le procureur de la République.

D’autres accusations prescrites

Une deuxième plainte déposée par une autre victime, pour des faits de viol remontant au début des années 80, a été écartée par la justice, les faits étant prescrits, a précisé le procureur.

Agé de 58 ans, le père Olivier de Scitivaux, suspendu de ses fonctions, a été placé sous contrôle judiciaire. Il a interdiction d’entrer en contact avec des mineurs et de séjourner dans la région Centre-Val-de-Loire ainsi qu’en Bretagne.