VIDEO. C'est quoi le «délit de solidarité»?

JUSTICE Le « délit de solidarité » n'existe pas dans la loi française, c'est un slogan politique... 

A.B.

— 

Martine Landry, membre de l'Anafé et d'Amnesty International à Menton le 16 décembre 2017 est poursuivie pour "délit de solidarité".
Martine Landry, membre de l'Anafé et d'Amnesty International à Menton le 16 décembre 2017 est poursuivie pour "délit de solidarité". — AFP

Elle risque jusqu’à cinq ans de prison et 30.000 € d’amende. Martine Landry, retraitée de 73 ans, doit comparaître ce mercredi devant le tribunal correctionnel de Nice pour « délit de solidarité ».

La membre d’Amnesty International est accusée d’« avoir facilité l’entrée de deux mineurs étrangers en situation irrégulière […], en ayant pris en charge et convoyé pédestrement ces deux mineurs du poste frontière côté Italie au poste frontière côté France ». La retraitée conteste cette version. Elle affirme avoir accompagné les deux mineurs une fois qu’ils avaient franchi la frontière, mais pas depuis l’Italie.

Mais, au fait, c’est quoi exactement le « délit de solidarité » ? Réponse en vidéo…

>> A lire aussi : Nice: Martine Landry, jugée pour aide aux migrants, voit son procès encore renvoyé