Lyon: Le campus Porte des Alpes de l'université Lumière bloqué ce mercredi, un amphi toujours occupé sur les quais

MOBILISATION ETUDIANTE Les étudiants de l'université protestent contre la réforme des règles d'accès la fac...

Elisa Frisullo

— 

Des étudiants mobilisés contre la réforme se sont réunis ce mercredi matin sur le camps de Bron, bloqué, et ont participé à une assemblée générale
Des étudiants mobilisés contre la réforme se sont réunis ce mercredi matin sur le camps de Bron, bloqué, et ont participé à une assemblée générale — SIPA
  • Le campus Porte des Alpes de l’université Lyon 2 est bloqué ce mercredi par des étudiants mobilisés contre la réforme Vidal.
  • Des conférences, ateliers et des AG sont prévus ce mercredi et jeudi sur le campus des quais, où un amphi est occupé depuis lundi.
  • Une partie des personnels refusent de participer aux commissions destinées à classer les vœux des futurs étudiants.

Mobilisé et bloqué. Depuis l’aube, ce mercredi, le campus de Bron-Parilly de l’université Lyon 2 est occupé par des étudiants mobilisés contre la réforme Vidal, modifiant pour la rentrée les règles d’accès à la fac.

Dans un communiqué publié tôt ce 11 avril, la présidente de l’université Lumière, Nathalie Dompnier, a averti les étudiants et les personnels que le campus Porte des Alpes était « entièrement bloqué ce matin ». « L’ensemble des activités est donc suspendu sur ce campus qui restera fermé pour la journée », précise l’université Lyon-2, où la mobilisation contre la loi relative à l’Orientation et à la réussite des étudiants (ORE) a repris depuis lundi.

AG jeudi midi sur les quais

Ce mercredi, environ 250 élèves ont participé à une assemblée générale organisée sur le campus de Bron et une autre est prévue jeudi midi sur les quais où depuis le 9 avril un amphithéâtre est occupé. Les étudiants et personnels de la fac qui compte plus de 30.000 inscrits, sont appelés à rejoindre le mouvement de protestation et à se rassembler à ce moment-là pour demander « à la présidence de se positionner publiquement contre la réforme », précise le collectif L’université Lyon 2 en Lutte.

Dans cette université, comme dans la trentaine d’établissements actuellement mobilisée en France, les étudiants protestent contre « le tri et la sélection à l’entrée à l’université », « les violences policières » exercées ces dernières semaines sur certains campus et réclament le report des examens à Lyon 2.

Des personnels refusent d’appliquer les nouvelles règles

En ce mercredi de blocage et d’actions, des conférences animées par des chercheurs, divers ateliers et des projections de documentaires sont organisés, selon les étudiants occupants, sur ce campus des berges. De nombreux personnels sont également mobilisés à Lyon 2, où la réforme est loin de faire l’unanimité.

Lors d’une assemblée générale réunit mardi, plusieurs départements, à l’instar de la sociologie et science politique, de l’histoire de l’art et de l’archéologie, des Lettres, Sciences du Langage ou encore l’Icom, ont fait savoir qu’ils refusaient de participer aux commissions de classement de vœux des étudiants.