Toulouse: Le blocage de l'université Jean-Jaurès reconduit jusqu'au 30 avril, les examens reportés

ENSEIGNEMENT SUPERIEUR Mardi, une partie des étudiants et du personnel de l’Université Jean-Jaurès ont reconduit le blocage jusqu’au 30 avril. Les examens sont reportés…

B.C.

— 

L'Université Jean-Jaurès, à Toulouse, campus du Mirail.
L'Université Jean-Jaurès, à Toulouse, campus du Mirail. — B. Colin
  • Une partie des étudiants et du personnel de l’université sont mobilisés contre la loi «Orientation et réussite des étudiants» et les nouvelles modalités d’accès aux universités.
  • Le campus de l’université Jean-Jaurès est bloqué depuis le 6 mars et le sera jusqu’au 30 avril, date de la prochaine assemblée générale.

La mobilisation d'une partie des étudiants et personnels de l’Université Jean-Jaurès contre les nouvelles modalités d’accès à l’université et la Loi ORE - « orientation et réussite des étudiants »- se poursuit.

Réunis en assemblée générale ce mardi, ils ont reconduit le blocage du campus du Mirail, commencé le 6 mars, jusqu’au 30 avril, après la fin des vacances scolaires par 511 voix pour et 125 contre.

De fait, les examens qui devaient initialement se tenir entre le 7 et le 23 mai sont repoussés a indiqué l’administrateur provisoire de l’université, Richard Laganier.

Vote électronique sur le blocage à l’étude

La session aura lieu a-t-il assuré, mais est donc reportée avec une remise des travaux au plus tard le 11 juin. Quant à la session de rattrapage, elle se déroulera début septembre, vraisemblablement entre le 3 et le 15 septembre a-t-il précisé.

Certains examens pourraient se tenir à distance, par voie électronique, d’autres sur le campus s’il est débloqué, sinon des lieux alternatifs sont à l’étude en liaison avec le rectorat et composantes pédagogiques. Quant à l’idée d’un vote électronique « pour ou contre le blocage » émis il y a quelques jours, il est « à l’étude mais rien n’est décidé », affirme l’administration provisoire de l'université Jean-Jaurès.