Grève à la SNCF: Le mouvement pourrait aller au-delà du mois de juin, menace la CGT

MOUVEMENT SOCIAL La grève des cheminots doit reprendre samedi à 20 heures jusqu'à mardi 7h55...

20 Minutes avec AFP

— 

La gare Montparnasse en pleine grève (image d'illustration).
La gare Montparnasse en pleine grève (image d'illustration). — Jacques Witt/ Sipa/SIPA

La tension s’intensifie entre les grévistes de la SNCF et le gouvernement. Insatisfaite des tentatives de concertation, la CGT a indiqué que le mouvement social qui paralyse une grande partie des chemins de fer français pourrait s’étendre au-delà du mois de juin, comme le calendrier le prévoyait.

« Il n’y a pas eu de négociation » véritable sur le sujet qui fâche, le statut de cheminot, a regretté le secrétaire général de la CGT Cheminots Laurent Brun à l'issue d'une réunion vendredi au ministère des Transports.

La grève pourrait « aller au-delà du mois de juin » si le gouvernement persiste dans cette direction, a-t-il prévenu, après plus de deux heures d’un nouveau round de concertation entre la ministre Elisabeth Borne et les organisations représentatives à la SNCF (CGT, Unsa, SUD, CFDT). « C’est absolument inacceptable ce qui vient de se passer aujourd’hui », a déclaré Erik Meyer, de SUD Rail, en annonçant avoir l’intention de « proposer lundi de durcir le mouvement ».

La grève reprendra samedi à 20 heures

Au total, environ 70 réunions de négociation étaient prévues aux mois de mars et avril entre le gouvernement et les syndicats. En parallèle, ces derniers ont engagé un bras de fer social pour tenter de peser sur les décisions. « Plus que jamais on appelle les cheminots à se mobiliser dans la prochaine séance d’action », a déclaré vendredi Roger Dillenseger (Unsa).

La reprise de la grève est prévue samedi à 20 heures, jusqu’à mardi 07h55. Les prévisions de trafic seront communiquées par la SNCF samedi en début d’après-midi.