VIDEO. Le féminicide, qu’est-ce que c’est?

DEFINITION Partout dans le monde, des femmes meurent simplement parce qu’elles sont des femmes…

Thomas Lemoine

— 

Manifestation devant la mairie de Mexico contre le féminicide, le 25 février 2018
Manifestation devant la mairie de Mexico contre le féminicide, le 25 février 2018 — Anthony Vazquez/AP/SIPA

Fin janvier, Jonathann Daval avouait avoir tué son épouse Alexia. Randall Schwerdorffer, l’avocat du mari, lors d’une conférence de presse, avait tenté d’expliquer son geste en pointant la « personnalité écrasante » d’Alexia. Immédiatement, la secrétaire d’Etat chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, s’était indignée sur Twitter. Elle concluait son tweet par le hashtag #féminicides.

Féminicide est un mot regroupant les mots féminin et homicide. Il désigne le meurtre d’une femme, d’une jeune fille ou d’une enfant au seul prétexte qu’elle est de sexe féminin.

Les violences sexuelles peuvent conduire au féminicide

Selon la secrétaire d’Etat chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes, Alexia Daval, est morte parce qu’elle était une femme. Le « féminicide intime », commis par le partenaire actuel ou ancien, tue une femme tous les trois jours en France.

Ailleurs dans le monde le meurtre de femme a d’autres visages. En Inde, il est censé sauvegarder l’honneur d’une famille. En Chine, les petites filles sont victimes de la politique de l’enfant unique. Au Mexique, la ville de Ciudad Juárez a été rebaptisée « la ville qui tue les femmes ». Et partout, les violences sexuelles peuvent conduire au féminicide.