VIDEO. Essonne: Un client filme des rats au rayon boulangerie d’un supermarché d'Evry

ESSONNE Des souris avaient déjà été filmées dans le même magasin fin février...

M.C.

— 

Les rats se promènent à quelques mètres du présentoir.
Les rats se promènent à quelques mètres du présentoir. — Youtube - baki grappler

Des rats en boutique. Un client du centre commercial Evry 2 (Essonne) a filmé dans un supermarché des rongeurs se promenant au rayon boulangerie, sur les étagères où refroidit le pain avant d’être vendu.

« Bonsoir messieurs dames, on est à Evry […] et on a des rats qui jouent sur les palettes du pain », peut-on entendre ce client expliquer, alors qu’il filme les indésirables dans une vidéo diffusée sur Youtube, et repérée par le Parisien. « Il était 20 h 30, et il y avait encore des clients. Du coup, on se demande ce que ça peut donner la nuit, explique au journal Baki, 31 ans. Avec la leptospirose, cela peut s’avérer très grave. Les rats sont en contact direct avec les surfaces sur lesquelles on pose les aliments. »

Un autre incident au rayon enfants fin février

Ce n’est pas le premier incident du genre cette année : fin février, un autre client avait filmé dans le même magasin des souris qui avaient élu domicile au rayon enfants dans des gigoteuses pour bébés, souillées d’excréments et d’urine. A l’époque, la chaîne de grande distribution avait présenté ses excuses et parlé d’un « cas isolé », annonçant un nettoyage immédiat et le un « dispositif de contrôle renforcé ».

>> Interview: «Les rats sont utiles en termes de propreté», explique un expert en hygiène et sécurité

Carrefour s’est de nouveau excusé après ce nouvel incident, assurant dans un communiqué cité par le Parisien avoir déjà « intensifié le contrôle qualité et mis en place des moyens importants, comme le nettoyage complet des locaux et du matériel chaque jour, ainsi que l’intervention quotidienne d’une entreprise spécialisée.

Le maire d’Evry Francis Chouat évoque lui les « nombreux chantiers autour dans la commune », qui dérangeraient les rongeurs et les feraient remonter à la surface. La direction du centre commercial, interrogée par le journal, explique avoir « un contrat avec une entreprise spécialisée » qui prévoit « des passages très réguliers et des actions ponctuelles supplémentaires dès que nécessaire ».