Chambres à gaz qualifiées de «détail»: Jean-Marie Le Pen définitivement condamné

JUSTICE La Cour de cassation, qui juge la bonne application du droit, a rejeté le pourvoi du cofondateur du Front national...

20 Minutes avec AFP

— 

Jean-Marie Le Pen
Jean-Marie Le Pen — JOHN THYS / AFP

Ce mardi, la Cour de cassation a validé la condamnation de Jean-Marie Le Pen à 30.000 euros d’amende pour avoir de nouveau qualifié les chambres à gaz de « détail » de l’histoire de la Seconde Guerre mondiale en avril 2015. Cette décision rend donc cette sentence définitive.

>> A lire aussi : Chambres à gaz qualifiées de «détails», propos sur les Roms: Jean-Marie Le Pen condamné à 35.000 euros d'amende

La haute juridiction, qui juge la bonne application du droit, a rejeté le pourvoi du cofondateur du Front national, qui contestait sa condamnation pour contestation de crime contre l’humanité prononcée le 1er mars 2017 par la cour d’appel de Paris.