VIDEO. Lyon: Fourvière veut être labellisée «grand site de France»

TOURISME La métropole et la mairie de Lyon s’engagent dans cette démarche de labellisation pour valoriser ce site historique et le rendre plus attractif…

Elisa Frisullo

— 

Vue de la basilique de Fourvière depuis le parc des Hauteurs à Lyon.
Vue de la basilique de Fourvière depuis le parc des Hauteurs à Lyon. — E. Frisullo/20 Minutes
  • La ville et la métropole de Lyon vont entamer les démarches pour que le site de Fourvière soit labellisé « grand site de France ».
  • Les collectivités et les différents acteurs de la colline veulent renforcer et mieux encadrer l’attractivité de ce site emblématique, où les touristes se rendent essentiellement à la basilique.

Le secteur emblématique de Fourvière sera-t-il un jour reconnu comme l’un des « grands sites de France » à l’instar du Marais Poitevin, de la Sainte-Victoire ou encore du Pont-du-Gard ? La métropole et la mairie de Lyon ont annoncé ce lundi vouloir déposer une candidature pour obtenir cette labellisation, accordée à une quarantaine de sites français, pour renforcer l’attractivité de Fourvière.

La colline, berceau historique de la ville, inscrite depuis 20 ans au patrimoine mondial de l’Unesco, voit chaque année défiler 2.5 millions de visiteurs, Lyonnais, touristes et pèlerins. Un public attiré essentiellement aujourd’hui par la basilique. « Tous les lieux abrités sur le site de Fourvière ne bénéficient pas de ce visitorat », observe le président de la métropole David Kimelfeld, soucieux que le projet Grand site de Fourvière permette de valoriser toute la diversité de la colline.

Un nouvel élan pour Fourvière, un nouveau campus

Outre les bâtiments, monuments religieux et les zones d’habitations, ce quartier, réputé pour son festival estival des Nuits de Fourvière, abrite en effet plusieurs musées et lieux culturels, des restaurants et hôtels aménagés ces dernières années sur le site de l’Antiquaille, des lieux d’enseignements (Maristes, Ecam…) et de multiples parcs et jardins.

Pour valoriser la basilique et ses abords, la Fondation Fourvière a engagé il y a quelques mois, avec le soutien de l’Etat et des collectivités, un projet de modernisation à 20 millions d’euros destiné à accueillir les touristes en plus grand nombre et dans de meilleures conditions. De son côté, l’école d’ingénieurs l’Ecam a investi 18 millions d’euros ces trois dernières années pour réhabiliter et agrandir son école et être enfin reconnu comme l’un des grands campus de la métropole.

Lyon, le 26 mars 2018. Vue de Lyon depuis le site de l'Antiquaille sur la colline de Fourvière.
Lyon, le 26 mars 2018. Vue de Lyon depuis le site de l'Antiquaille sur la colline de Fourvière. - E. Frisullo / 20 Minutes

« Fourvière abrite beaucoup de lieux d’attractivité qui peuvent jouer des synergies et concentrent plusieurs projets de valorisation. Il nous faut faire un travail de coordination pour conforter et développer l’offre économique sur ce site et concilier la fréquentation touristique et la vie de quartier », ajoute David Kimelfeld.

>> A lire aussi : Le site de Fourvière s'offre un coup de jeune à 20 millions d'euros

De nouveaux sentiers piétons

Pour porter le projet Grand site, un comité, réunissant l’Etat, la Commission européenne, la métropole, la mairie de Lyon et les différents acteurs de la colline doit être créé en juin. En attendant la potentielle labellisation, avec à la clé des subventions européennes et de l’Etat pour valoriser, entretenir et animer le site, les différents acteurs ont quelques idées pour mieux accueillir les visiteurs.

De nouveaux sentiers de découverte devraient voir le jour pour permettre au public de déambuler depuis Saint-Jean jusqu’à l’Antiquaille, en passant par les multiples jardins et parcs, les balmes, les théâtres antiques ou encore le cimetière de Loyasse. Des aménagements devraient être réalisés pour améliorer les flux de circulation et favoriser les modes doux.

Lyon, le 26 mars 2018. Le site de l'Antiquaille à Fourvière accueilles des hôtels restaurants et des habitations.
Lyon, le 26 mars 2018. Le site de l'Antiquaille à Fourvière accueilles des hôtels restaurants et des habitations. - E. Frisullo / 20 Minutes

L’office du tourisme devrait également être mobilisé pour capter davantage les touristes, habitués à venir d’eux-mêmes visiter la basilique de Fourvière et découvrir la vue imprenable sur la ville sans passer par les circuits touristiques.