VIDEO. Attaques terroristes dans l’Aude: Un hommage national sera rendu au lieutenant-colonel Arnaud Beltrame

HOMMAGE Le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame est décédé dans la nuit de vendredi à samedi. Le gendarme s’est substitué à une otage dans le supermarché de Trèbes lors des attaques terroristes dans l'Aude…

Floréal Hernandez

— 

Le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame.
Le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame. — LA GAZETTE DE LA MANCHE / AFP

L’Elysée a annoncé ce samedi soir qu’un hommage national allait être rendu au lieutenant-colonel Arnaud Beltrame. Le gendarme n’a pas hésité et s’était proposé comme otage auprès du djihadiste auteur  des attaques dans l’Aude, vendredi. Le gendarme est mort des suites de ses blessures, dans la nuit de vendredi à samedi.

>> A lire aussi: Avec #TousGendarmes, les internautes rendent hommage à Arnaud Beltrame

« Une immense tristesse pour la perte d’un camarade, d’un soldat, d’un héros », a déclaré le directeur de la gendarmerie nationale le général Richard Lizurey, samedi sur BFM TV.

Convocation des préfets

Le n°1 de la gendarmerie a également affirmé que le nom d’Arnaud Beltrame va « être donné à une promotion d’officiers, c’est quelque chose de naturel car il incarne les valeurs de générosité, d’engagement, de détermination, de sacrifice. »

Après que le Conseil a « salué la mémoire » du lieutenant-colonel, Emmanuel Macron « s’est assuré de la bonne prise en charge médicale et psychologique des personnes blessées et de leurs proches impliquées dans cet attentat », en souhaitant un suivi « individuel et personnalisé ».

>> A lire aussi: Un ancien candidat France insoumise aux législatives se réjouit de la mort d’Arnaud Beltrame

Le président de la République a par ailleurs « demandé la convocation cette semaine par les préfets de l’ensemble des groupes d’évaluation départementale suivant les individus ayant fait l’objet de signalements pour radicalisation », ajoute l’Elysée dans un communiqué diffusé à l’issue d’un Conseil restreint de défense.