Toulouse: Il fait souffler le vent de la rébellion et les tubes de mai 68 sur les ondes de sa Web radio

FLASHBACK Pour mettre les nostalgiques dans l'ambiance de mai 68, un Toulousain a créé une Web radio consacrée aux tubes de l'époque...

Beatrice Colin

— 

Renato Campi a lancé la Web radio 1968 qui diffusera toute l'année 2018 des tubes d'il y a 50 ans.
Renato Campi a lancé la Web radio 1968 qui diffusera toute l'année 2018 des tubes d'il y a 50 ans. — B. Colin / 20 Minutes
  • La Web radio lancée par le Toulousain Renato Campi diffuse des tubes mais aussi des reportages de l’époque ou encore des anecdotes.
  • Apolitique et non commerciale, la Web radio fonctionnera toute l’année 2018 pour fêter les cinquante ans de 68.

En se levant, le 22 mars 1968, Daniel Cohn-Bendit a peut-être entendu à la radio le très engagé  Ni Dieu, ni Maître de Léo Ferré, de quoi se mettre dans l’ambiance pour l’Assemblée générale des étudiants de Nanterre qui l’attend le soir même. L’étincelle qui a allumé le mouvement de Mai 68.

À l’époque, pas de réseaux sociaux pour relayer les appels à la grève. Le vent de révolte souffle sur les ondes, Let the Sunshine In de la comédie musicale Hair fait écho aux mouvements pacifistes. Il y a cinquante ans, la révolution est en marche. Et entre deux reportages sur les événements, les radios diffusent des tubes.

Pour se remettre dans l’ambiance, Renato Campi, un Toulousain, a eu l’idée de créer une Web radio consacrée à l'univers musical de l'époque où les Temptations croisent Gainsbourg ou encore Marianne Faithfull.

Des tubes, pas de politique

« J’ai 50 ans cette année et je me suis demandé ce qu’on écoutait à l’époque, du Pierre Perret, du Brel mais aussi toute la période Woodstock, c’est très large. J’ai décidé de créer une radio éphémère sur le Web », explique cet homme du son, réalisateur durant plusieurs années à Sud Radio.

« C’est pour le plaisir, ça n’a rien de politique et ça ne me rapporte rien », explique celui qui aujourd’hui s’est spécialisé dans la numérisation de vieux films super 8 et cassettes VHS.

Il y partage sa culture musicale élargie aux années 67 et 69, parfois enrichie par les propositions de ses quelque 400 auditeurs quotidiens. Il y diffuse aussi des pubs ou des extraits de séries comme Ma sorcière bien aimée ou de la Planète des singes.

Mais sans le vent de révolte de mai, 1968 serait aujourd’hui presque oubliée. Les tubes sont donc intercalés par des reportages de l’époque. Les revendications des ouvriers font ainsi écho aux paroles de Michel Delpech, à la solidarité de Jean-Luc Godard avec les étudiants et grévistes lors du festival de Cannes.

Et on apprend au détour d’une chronique de la Web radio, que les barricades n’ont pas produit que des incitations à la rébellion. Les quatre membres du groupe grec Aphrodite’s Child veulent rejoindre Londres mais sont coincés à Paris par les manifestations étudiantes. C’est dans un hôtel de la capitale en pleine révolte qu’ils composeront leur titre Rain and Tears. Autant d’anecdotes musicales à retrouver sur la Web radio 1968.