Loire: Un automobiliste risque de la prison ferme pour un doigt d'honneur... à un radar automatique!

INSOLITE Le parquet estime qu'un habitant de Régny (Loire) a outragé les fonctionnaires visualisant les images prises par les radars...

Jérémy Laugier

— 

Photo d'illustration d'un radar automatique.
Photo d'illustration d'un radar automatique. — GILE MICHEL/SIPA

L’information date de janvier 2014 sur le site… du Gorafi avec ce titre : « Les radars automatiques bientôt équipés de détecteurs de bras d’honneur ». Comme la réalité dépasse parfois la fiction, Le Progrès révèle que le procureur de la République a requis deux à quatre mois de prison ferme à l’encontre d’un habitant de Régny (Loire) pour outrage à une personne chargée d’une mission de service public.

Cet homme de 46 ans se voit reprocher d’avoir adressé un doigt d’honneur, le 22 mai 2015, au radar automatique de Saint-Forgeux-Lespinasse (Loire), puis à celui de Bessay-sur-Allier (Allier), avec des excès de vitesse à chaque fois. Le parquet considère qu’il a ainsi outragé les fonctionnaires visualisant les images au Centre d’identification de Rennes.

L’automobiliste, qui a reconnu les excès de vitesse et payé les amendes, a exposé une défense assez originale lors de l’audience au tribunal, au moment de contester avoir adressé un doigt d’honneur au radar. « J’étais en discussion avec ma compagne et j’étais énervé car elle parlait de son ex-compagnon, a confié l’intéressé. Le doigt d’honneur lui était destiné. » Egalement sous le coup d’une peine de trois mois de prison pour conduite en état d’ivresse en août dernier à Pradines (Loire), l’homme sera fixé le 3 avril.