VIDEO. Sida: Les idées fausses en forte progression chez les jeunes, s'alarme Sidaction

PROTECTION Une contamination par un baiser ou la transpiration… Ces idées reçues sur le Sida ont la vie dure, notamment chez les jeunes, d’après un sondage…

20 Minutes avec AFP

— 

Selon la directrice du Sidaction, ces idées reçues viennent d'un manque d'information.
Selon la directrice du Sidaction, ces idées reçues viennent d'un manque d'information. — Jacques Demarthon afp.com

Selon une récente étude, 21 % des jeunes pensent que le virus du Sida peut se transmettre en embrassant un séropositif. A l’occasion du week-end du Sidaction, l’association fait un bilan de la progression des idées reçues.

Le pourcentage de jeunes de 15 à 24 ans qui pensent, à tort, que le virus peut se transmettre par des baisers a augmenté de six points depuis 2015, s’alarme l’association. Autre idée fausse en progression parmi les jeunes sondés : 18 % pensent que le virus peut se transmettre au contact de la transpiration d’une personne séropositive, soit une augmentation de 8 points depuis 2015. Enfin, 19 % estiment que la pilule contraceptive d’urgence peut empêcher la transmission du virus, 9 points de plus qu’en 2015.

Manque d’information

« Ce qui est inquiétant, c’est que ces proportions ont augmenté de façon significative en un nombre assez réduit d’années, sur des choses qui semblaient acquises depuis longtemps », a déclaré la directrice générale de Sidaction, Florence Thune. Selon elle, le « manque d’information » et le fait « qu’on parle moins du virus VIH » font « remonter de vieilles peurs ».

Chaque année en France, environ 6.000 personnes découvrent leur séropositivité au VIH, dont plus d’un quart à un stade avancé de l’infection, selon les chiffres officiels. Le Sidaction aura lieu de vendredi jusqu’à dimanche à minuit, relayé comme chaque année à la radio et la télévision. L’an dernier, l’évènement avait permis de récolter 4,07 millions d’euros de promesses de dons.