Caen: La ville va expérimenter une peinture anti-urine sur ses murs

L'ARROSEUR ARROSE Un produit hydrofuge appliqué sur le mur permet de renvoyer l'urine sur le pantalon ou les chaussures de la personne...

20 Minutes avec agence

— 

La ville de Caen va tester une peinture anti-urine.
La ville de Caen va tester une peinture anti-urine. — Capture d'écran Youtube/Striim.me

L’urine dans les rues est un fléau pour bon nombre de villes de France. Pour lutter contre le problème, la ville de Caen (Calvados) a décidé de tenter une solution radicale : un mur « anti-pipi », rapporte ce dimanche Le Parisien.

Concrètement, il s’agit d’une peinture hydrofuge qui permet de renvoyer l’urine en direction de l’indélicat. De quoi mettre fin aux envies les plus pressantes.

« Éradiquer les urinoirs sauvages »

Pour commencer, la municipalité souhaite tester ce dispositif avant l’été sur un mur d’une surface de 40 m2. Pour compléter le système, des caméras de vidéosurveillance seront installées à cet endroit afin d’observer l’efficacité, ou non, de ce mur « anti-pipi ».

« Ce ne sera qu’un test, a expliqué à Ouest-France Aristide Olivier, maire adjoint à la jeunesse, aux sports et à la vie étudiante. Nous voulons d’abord vérifier l’efficacité de cette peinture. » La ville décidera ensuite d’étendre ou non cette peinture hydrofuge à d’autres endroits.

58 euros par m2

Du côté des commerçants, l’idée semble convaincre. « Ces incivilités deviennent absolument insupportables, confie un pâtissier au Parisien. On doit nettoyer nos trottoirs et nos vitrines à grandes eaux tous les week-ends. Donc pourquoi ne pas essayer cette méthode ? »

>> A lire aussi : Bordeaux: La peinture anti-urine cantonnée à l’usage des propriétaires privés

À première vue, le seul inconvénient de ce système est son prix : 58 euros par m2. De quoi faire réfléchir les élus, comme à Bordeaux où, après avoir été testé, le dispositif n’a pas été étendu…