Bretagne: Peuplée d’irréductibles menhirs et dolmens, la région veut mettre en avant ses mégalithes

PATRIMOINE Un second appel à projets vient d’être lancé...

Jérôme Gicquel
— 
Des visites guidées sont déjà menées pour découvrir les menhirs à Renac (Ille-et-Vilaine).
Des visites guidées sont déjà menées pour découvrir les menhirs à Renac (Ille-et-Vilaine). — CPIE Val de Vilaine

Tout le monde ou presque connaît les alignements de Carnac, un site visité chaque année par 600.000 touristes. Beaucoup moins les mégalithes de Saint-Just, entre Rennes et Redon, ou les menhirs de Maneven près de Pontivy.

Riche d’un patrimoine de 504 monuments classés, la Bretagne regorge de dolmens et de menhirs et Obélix en sait quelque chose. Tous les sites n’ont pourtant pas livré tous leurs secrets. Depuis quelques mois, la région s’est donnée pour mission de mieux valoriser ce patrimoine, parfois méconnu, qui représente « un potentiel d’attractivité touristique et de développement local ».

Sept projets déjà soutenus par la région

En quête de bonnes idées, la région a relancé vendredi un nouvel appel à projets autour de ces mégalithes. L’an dernier, sept dossiers avaient été retenus. Parmi eux, le projet porté par l’association Nature et Mégalithes qui a mis en place un circuit du Néolithique autour des communes de Saint-Just, Renac, Langon et Saint-Ganton en Ille-et-Vilaine.

« Le site des Landes de Cojoux à Saint-Just est un peu connu mais on voulait créer tout un parcours fléché pour que les gens aillent découvrir les autres mégalithes sur les communes voisines », souligne Aurore Leroux, médiatrice en archéologie. L’association a également reconstitué une maison néolithique à Saint-Ganton « pour comprendre comment on vivait à cette période », poursuit Aurore Leroux.

>> A lire aussi : La Bretagne plonge à la recherche de ses trésors sous-marins

Pour cette deuxième édition, les porteurs de projets (universités, collectivités ou associations) ont jusqu’au 20 avril pour candidater.